Voeux définitifs de Sr Marcia

Soeur Marcia a prononcé ses Voeux définitifs le 3 août 2014 à Caruarú, au Brésil. Toute la Congrégation est heureuse pour elle et sa famille, et en union de prière.

« Je vais m’approcher, pour admirer cette merveilleuse vision », Exode 3,3  

 

Des verbes comme aller, s’approcher, admirer, voir, s’émerveiller. Ce sont des actions qui révèlent la simplicité et la grandeur du pouvoir de Dieu qui se manifeste d’une manière extraordinaire et tellement simple.
 
Tous, nous sommes appelés à cultiver l’art de la vie et de la vocation en répondant à un appel personnel du Dieu Créateur, en célébrant et en vivant différentes options de vie, entre lesquelles celle de la Vie Religieuse Consacrée. C’est une décision personnelle et inaliénable, comme quelqu’autre option qui se concrétise dans notre vie personnelle. C’est un processus qui doit être vécu à fond. Il comporte des aides qui l’accompagnent au cours d’un itinéraire progressif et permanent, vers une plus grande adhésion au projet de Dieu et au charisme de la Congrégation choisie. 
 
C’est ainsi, qu’au cours d’un long parcours vocationnel, je me suis approchée et je me suis permis d’admirer chaque jour davantage cette manière de construire et d’annoncer le Royaume de Dieu. Ce sont des gestes simples de travail.qui témoignent jour après jour la permanence du charisme et de la spiritualité du Père Pernet et de Mère Marie de Jésus. Tous deux, inspirés par l’Esprit Saint de Dieu ont fondé, avec les premières sœurs, la congrégation des Petites Sœurs de l’Assomption. Jusqu’à aujourd’hui, elles sont présentes sur les cinq continents. Elles continuent à chercher profondément la promotion de la dignité et de l’unité universelles. Elles le font en cultivant l’art du Bien Vivre, certaines qu’il se communique au-delà de nous-mêmes, par des gestes de service, parfois simples, parfois osés, en vue d’ouvrir des chemins vers plus de justice et de paix, avec toute la création.
 
Pour préparer la célébration des vœux perpétuels, nous avons réalisé avec la communauté chrétienne un triduum dans trois communautés différentes. Dans chacune d’elles, nous avons réfléchi sur des thèmes variés, avec l’objectif d’insérer et de promouvoir des rencontres autour de la Parole biblique et de la parole de nos expériences. Les thèmes ont été distribués de la manière suivante :
  • Le premier jour, nous avons réfléchi au sujet de la personne de Jésus Christ, l’envoyé du Père, Celui qui accomplit la promesse de Dieu. Ensemble avec Lui, nous avons évoqué les saints, les saintes, les martyrs, les prophètes et prophétesses et les animateurs de communauté de tous les temps, qui ont donné leur vie et continuent à la donner pour le Royaume. :
  • Le deuxième jour, nous avons réfléchi au sujet de la présence de Marie, femme simple, humble et osée, pleinement imbue de sa culture et qui a été capable de risquer même sa vie, pour être un instrument qui suscite vie et justice, qui construise l’alliance avec Dieu et avec son peuple. En accompagnant Marie, nous avons rendu grâce pour la présence de la Congrégation des Petites Sœurs de l’Assomption dans les cinq continents, en chaque endroit au milieu de différentes cultures, couleurs, langues e coutumes. 
  • Le troisième jour de rencontre, nous avons réfléchi sur l’histoire de la Congrégation devenue vie dans la vie de nos Fondateurs. Le Père Etienne Pernet et Sr Marie de Jésus (Antoinette Fage) ont été des personnes qui ont vécu à une certaine époque et qui l’ont marquée. Ils nous atteignent jusqu’à aujourd’hui par le charisme et la spiritualité. C’est la mystique de la Congrégation qui continue à enchanter des jeunes désireuses de suivre un chemin d’engagement au service du Royaume. Il attire aussi des laïcs, hommes et femmes qui ont déjà une option de vie définie, et adhèrent à un projet spécial : ils ont le charisme de la Congrégation comme trésor commun qui nous unit dans la mission de Jésus Serviteur et Sauveur, « refaisant un peuple à Dieu » selon l’inspiration du Fondateur. Ils contribuent à fortifier le tissu relationnel dans les différents espaces où nous sommes insérés, dans un travail constant pour que les familles occupent leur place, de la manière comme Dieu nous a créés : dans la dignité de fils qui gèrent et promeuvent la vie. 
La célébration des vœux a eu lieu dans une ambiance orante, simple et joyeuse. Elle a marqué l’unité entre le désir de « bien vivre » et de cultiver un cœur reconnaissant pour tout le vécu et le contemplé jusqu’à ce jour.
 
Au cours de la célébration, j’ai reçu l’envoi missionnaire pour intégrer la communauté de vie « Padre Inácio ». Ensemble avec les sœurs Ernestine, Luzinete e Hildete, nous cherchons à créer et à fortifier les relations nouvelles et possibles les unes avec les autres et avec les gens du peuple qui nous est confié en ce moment. 
 
Pour le début, je cherche à connaitre la région pastorale ; j’ai déjà un espace de mission préparé et un grand désir de commencer… Je participerai à la pastorale de la jeunesse dans les communautés de la région pastorale, et j’accompagnerai la formation intégrale de la communauté des sourds. J’accompagnerai aussi, au Centre d’Education Populaire Assomption – CEPA (entité fondée avec les Petites Sœurs de l’Assomption) le suivi des enfants et des adolescents comme auxiliaire de consultation d’odontologie. Pour avoir un travail salarié, qui est un champ de mission pour nous les Petites Sœurs, j’ai un contrat avec le Centre de Référence d’Assistance Sociale – CRAS -, qui sert la population du quartier où nous sommes insérées et les quartiers voisins. Pour cela, je continuerai à m’investir dans les études, et aussi dans la formation permanente pour ce qui se réfère à la Vie Religieuse Consacrée.
 
J’ai une profonde reconnaissance pour toutes celles et tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, ont participé à ce moment spécial de ma vie dans la vie de la Congrégation.
 
Que, réellement, nous puissions témoigner de l’amour infiniment miséricordieux de Dieu, qui un jour nous a séduits, et que nous sommes appelées à expérimenter, à approfondir, à traduire et à annoncer, parce que nous n’aimons que ce que nous connaissons.
 
Avec affection,
Marcia, Petite Soeur au Brésil

 

23/06/2014
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter