Une préparation aux Vœux perpétuels en Inter-Assomption

Du 22 au 23 juin, les jeunes sœurs en préparation aux vœux perpétuels de 3 congrégations de l’Assomption (Religieuses, Oblates, Petites Sœurs) ont eu l’opportunité de vivre une expérience inter-Assomption.

La rencontre s’est élargie avec la présence des Sœurs augustines Notre-Dame de Paris, en projet de fusion avec les Religieuses, et les Sœurs missionnaires du Cap. Ce fut un grand moment de connaissance mutuelle, d’amitié et d’ambiance fraternelle. 

La première journée a été consacrée à la découverte de nos histoires : histoire de nos vocations personnelles, de nos congrégations et les relations entre nos fondateurs à l’origine de nos congrégations.
 
A l’issue du partage sur l’histoire de nos vocations personnelles, nous avons reçu comme bonne nouvelle que chacune de nos vocations est un don de Dieu et elle est unique. Notre oui à la suite du Christ est source de joie pour nous et pour ceux qui nous entourent. De même, nous sommes convaincues que nos charismes sont des trésors pour nos familles religieuses, pour l’Eglise et pour le monde. En effet, chaque congrégation présente a essayé de présenter son charisme avec créativité, ce que nous avons beaucoup apprécié. Nous avons pu déceler la spécificité de chacune et des éléments qui nous sont communs. Dans cette diversité, nous y voyons une complémentarité pour l’extension du Règne de Dieu.
 
A la fin de la journée, sœur Thérèse Maylis nous a fait écho de ce que nos fondateurs ont vécu ensemble à l’origine de nos congrégations. Nous avons été touchées par le lien d’amitié, l’entraide humaine et spirituelle. Nous avons remarqué que même dans les difficultés, Dieu était à l’œuvre pour susciter de nouvelles énergies. 
 
La deuxième journée a consisté à approfondir les trois pôles de notre vie religieuse : vie de prière, vie communautaire et vie apostolique. Chaque thème a été travaillé par deux groupes différents. Chaque groupe était invité à en tirer des convictions, des joies, des transformations, mais aussi des questions qui nous habitent. Comme conviction, nous avons unanimement reconnu que la prière est une force, source de vie et de joie pour notre vie consacrée et pour notre mission. Nous sommes également conscientes de la présence de Dieu qui nous transforme et nous ouvre à la vie fraternelle. De concert, nous avons soutenu que la communauté est premier lieu de mission et école d’amour. Nos différences qui deviennent richesse et complémentarité fortifient l’esprit de famille.
 
 
Durant cette rencontre, la prière a eu aussi une place importante. En effet, la session a commencé par une prière d’ouverture au cours de laquelle chacune a été invitée à dire son nom puis à l’inscrire sur une main ou un pied qu’elle choisit comme symbole de son oui à la suite du Christ. 
 
 
Une belle célébration eucharistique présidée par le père Nicolas Poteau, assomptionniste, a clôturé la session. L’évangile choisi à cette occasion est celui du sel et de la lumière ; ainsi ces symboles nous ont été donnés pour nous rendre plus conscientes de notre mission de témoigner au monde d’aujourd’hui. Enfin, un repas interculturel et festif a renforcé nos liens fraternels ; nous avons pu goûter à fond l’esprit de famille à l’Assomption. 
 
Nous disons un grand merci à nos responsables pour cette belle idée qu’est la session inter-Assomption à cette étape importante de notre vie. Notre souhait est de multiplier ces types de rencontres pour plus de connaissance mutuelle. Ainsi nous pouvons envisager davantage comment travailler ensemble pour l’extension du Règne. 
 
Srs Jacqueline Pagnangde RA, 
Germaine Musakata PSA, Anne Dung OA
16/09/2016
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter