Témoignage de Josée-Marie, Communauté de Creil

L’essentiel, c’est ce que nous vivons aujourd’hui ; toujours en marche !

Après avoir durant plus de 10 ans découvert et vécu ma vocation de Petite Soeur au service des familles, à la naissance d’un enfant ou lors de la maladie de la maman, vers mes 40 ans, j’ai été atteinte d’une déficience visuelle qui allait progressant et j’ai du brusquement quitter ce travail qui était pour moi une mission passionnante. 

Ce n’est pas la forme de travail qui fait la Petite Soeur mais la manière de le vivre, la manière d’assumer sa vie !
 
C’est alors qu’avec mes soeurs, et mes nouveaux amis, les personnes handicapées, j’ai ouvert un nouveau chemin, un nouvel avenir, j’ose le qualifier de "lumineux" ! Même si j’ai vécu de durs passages. 
 
Dans la présence, et l’action quotidienne grâce au téléphone, à l’ordinateur adapté, grâce à la canne blanche, le braille, la vie associative, j’ai vécu beaucoup de joies.
 
Petit à petit, j’ai trouvé ma place : "allumeur de réverbères" ! 
 
En effet, cette lumière de Jésus qui éclairait ma route, mes choix, devient contagieuse dans le cœur de certains. 
 
C’est la réflexion d’un copain qui avoue un jour "depuis que je viens dans l’association j’ai retrouvé confiance en moi, vous et les copains vous m’avez redonné le goût et la joie de vivre" !
 
Un autre : "vous m’avez ouvert les yeux ; je sais maintenant que le virtuel n’est pas le tout de la vie ! Je n’ai plus envie d’être un ver solitaire" !
 
Ma prière quotidienne est habitée de tous ces humbles "miracles" qui, pour moi, ont le goût de la Résurrection, de l’Assomption !
 
Mes amis le sauront-ils un jour ? 
Peut-être, peut-être pas ! 
 
L’essentiel, c’est ce que nous vivons aujourd’hui ; toujours en marche, en apprentissage ! Merci les amis ! Merci mes soeurs !
 
 
 
23/04/2014
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter