Témoignage d’une Petite Soeur en maison de retraite - Villerest (France)

« Un jour est comme mille ans et mille ans sont comme un jour » 2 Pierre 3... La communauté de Villerest composée de 27 Petites- Sœurs âgées est située au cœur d’une EHPAD (établissement d’Hébergement de personnes âgées dépendantes) de 70 résidents. Nous sommes résidentes et poursuivons ainsi notre présence à Dieu et au monde.

Pour chacune il faut un temps d’adaptation pour déjà consentir à en être à cette étape de sa vie. Aidées les unes par les autres, par le personnel de la maison, nous découvrons la continuité de l’appel de Dieu dans notre vie. 
 
Voici le témoignage de l’une d’elles Françoise :
« Vers 1960, durant les 18 ans passés à Firminy des liens se sont créés avec les jeunes du quartier qui venaient à la bibliothèque jusqu’à la naissance d’une équipe de JOC ; la participation à la rencontre de Paris- 67 a été le point de départ d’une amitié entre certains, amitié qui demeure encore aujourd’hui.
Jeannot et Denise sont venus me voir chaque année dans mes nouveaux lieux d’implantation avec leurs enfants et, comme, je n’avais plus de liens familiaux, ils sont devenus « ma famille de cœur ».
 
De ce fait, je suis venue souvent dans la Loire et à Villerest que j’avais demandé de rejoindre à l’heure de la retraite. Depuis bientôt 2 ans, je suis heureuse d’avoir retrouvé la Loire, l’ambiance de la maison et je me suis vite sentie chez moi. Mes amis se sont sentis accueillis et viennent souvent partager un moment d’amitié.
Depuis les anciens jocistes ont repris contact : la responsable de l’époque et celles connues à la bibliothèque 30 ans auparavant : nous avons eu de la peine à nous reconnaitre et il a été décidé que nous nous retrouverions tous à Roanne chez Marie-Thérèse… Ils n’avaient pas su que j’étais à Villerest et se sont manifestés aussitôt. Merci pour ces retrouvailles inattendues et l’accueil de la maison.
 
La joie de se retrouver après de si longues années et d’échanger tant de vieux souvenirs. Tous ont été heureux de connaitre la communauté, de partager avec les résidents à l’heure du goûter. Tous se sentent chez eux en venant ici. Actuellement je partage intensément les joies et les peines de chacun, le baptême des petits- enfants…, les problèmes du vieillissement, la vie familiale des uns et des autres… 
 
C’est « le RETOUR AUX SOURCES » que nous avons vécu après ces retrouvailles et je rends grâce au Seigneur pour toute cette chaine d’amitié. »
 
Magnificat !
 
18/12/2013
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter