Témoignage. A Séville, élargir le cercle de vie des populations en difficulté

Au coeur d’un quartier populaire de Séville, plusieurs communautés religieuses, dont celle des PSA, ont ouvert ensemble une “maison pour tous”, pour permettre aux plus pauvres de construire leur avenir.

« Ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nos mains ont touché » 1 Jn 1,1

Quartier de La Plata à Séville : c’est le second quartier de Séville en nombre d’immigrés, une population marquée par le chômage, des enfants dans les rues ou devant assumer des responsabilités d’adultes, l’échec scolaire, les séparations, la faim et le surpeuplement - 5 à 6 personnes vivant dans une seule pièce -, des femmes maltraitées ou vivant seules, des familles qui vivent la réalité d’aujourd’hui et qui souffrent.
 
Les cris de ces pauvres ont été entendus par les frères maristes, par les pères du Verbe Divin et par les PSA qui ont créé ensemble l’association Casa de Todos (Maison pour tous) : cette association veut donner une réponse à ce que nous avons entendu, vu et touché de nos mains, avec l’appui de professionnels et par des ateliers de formation, par le soutien scolaire pour les enfants et les jeunes, une ludothèque, des ateliers d’espagnol, l’insertion de jeunes dans des ateliers de préparation au travail.
Cette expérience évangélique est ouverte aux jeunes qui désirent s’engager pour répondre à la clameur des plus démunis d’aujourd’hui. L’association leur permet de voir la réalité, de l’observer avec nous, de la connaître, de l’entendre… C’est un lieu concret avec des ateliers et un esprit : reconstruire les familles les plus pauvres en les accueillant, en leur apportant des réponses dignes. Les jeunes sont une vingtaine à venir tous les jours et on peut les voir expliquer, sourire, proposer, parler, jouer, être attentifs, donner des réponses créatives à partir de ce qu’ils sont. Et ainsi élargir le cercle de vie au milieu de la souffrance, en rendant présent le Règne à la manière de Jésus-Christ.
 
Soeur Maria del Valle Castellano, communauté de Bilbao, Espagne
02/09/2011
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter