Rassemblement des Fraternités à Bruxelles, 8 - 11 mai 2014

95 participants de Belgique et de France. A notre grand regret et au leur, la Fraternité d’Italie n’a pas pu se joindre à nous.

Impressions de notre rassemblement des Fraternités à Bruxelles…
 
Jeudi 8 mai : Après le voyage, où nous avons pu parler et partager nous avons été accueillis à la gare, de manière fort sympathique, par les membres de la Fraternité de Bruxelles. A la Maison Notre Dame du chant d’oiseaux, nous avons eu nos clefs, et après avoir posé nos valises, nous avons mangé.
La veillée s’est déroulée dans la grande salle où le comité des Fraternités nous a souhaité la bienvenue et a présenté le programme des trois jours. Nous étions heureux de nous retrouver car nous ne nous étions pas vus, pour certains, depuis 2012, date de notre dernier rassemblement de Fraternités à Rome. Nous nous sommes présentés en Fraternité, chacune à sa façon : par un chant, un film, un poème… C’était très divers.
 
Vendredi 9 matin : Nous avons visité Bruxelles en car avec un guide qui nous a expliqué l’architecture et l’urbanisme. Nous sommes passés devant le parlement Européen, le palais Royal, et tellement de choses qu’il est difficile de tout retenir !
 
Vendredi après-midi : Nous sommes allés à la COMECE (Commission des Episcopats de la communauté Européenne) Johanna Touzel, porte-parole et responsable de la communication, nous a expliqué le travail de la COMECE, comment les juristes analysent les projets de loi et ensuite interviennent dans des domaines aussi divers que l’environnement, la famille, l’immigration… Cela nous a interpellés : nous, chrétiens, pouvons-nous faire quelque chose au niveau européen ? Les évêques peuvent-ils infléchir les lois, par exemple, pour les droits de l’homme, pour le travail du dimanche, en faveur du droit des émigrés... ?
Cet exposé était très intéressant et Johanna Touzel a su nous dire les enjeux de l’Europe et le rôle des chrétiens, sans que cela soit difficile à comprendre.
Le soir nous avons regardé le film « Et maintenant on va où ? » Il a été différemment apprécié, certains ont aimé, d’autres pas ! Certains ont compris, d’autres pas ! Chacun ses choix et ses goûts, quand cela se passe dans le respect : C’est cela la Fraternité !
 
Samedi 10 matin : Nous nous sommes tous retrouvés pour un temps de prière. Trois personnes ont fait un compte-rendu de la rencontre des Familles Spirituelles, qui a eu lieu à Lourdes en octobre 2013. Après, nous nous sommes mis en groupes de 10. Et nous avons partagé sur des questions pas banales. Par exemple : quelle prière fais-tu aujourd’hui, pourquoi ? Chacun va de son petit commentaire. Tout le monde s’exprime et c’est très agréable. A l’issue de ces carrefours nous avons écrit un mot, une phrase ou une pensée sur un pétale en papier que nous avons collé sur un tableau représentant des fleurs.
 
Samedi après-midi : Nous avons rencontré Jean Luc Blanpain, prêtre diocésain. Il nous a partagé ce qu’il a dégagé des comptes-rendus des différentes rencontres de Fraternités. Il relève :
- notre attention aux petites choses de la vie quotidienne,
- notre attention aux pauvretés et injustices autour de nous dont personne ne parle, mais où Dieu est présent comme pour Elie « dans un léger silence ». Dieu est « le libérateur » de son peuple
- notre attention aux signes d’espérance : notre Dieu est un Dieu de liberté, qui veut le bonheur de tous. Jésus n’est pas au tombeau, il est résurrection. Nous apprenons ensemble à regarder ce qui nous permet d’avancer, à partager nos expériences de résurrection.
 
Puis Jean-Luc nous a interrogés : Pourquoi êtes-vous en Fraternité ? Votre but est la transformation du monde : « que Ton Règne Vienne » ? Regardez ce monde dans la révision de vie, pour agir, pour le transformer et en particulier en aidant les familles à se construire. La famille est un lieu déterminant pour que vienne le Royaume de Dieu.
 
Pour cela nous avons deux « entraîneurs » : Etienne Pernet, Antoinette Fage, ils ont eu des chemins difficiles, mais ils ont osé prendre des initiatives et surtout, ils y ont donné toute leur vie. Nous sommes invités tous et toutes à marcher sur ce chemin, long et difficile, de construction de nos familles pour construire un monde selon le projet de Dieu.
C’est à cela que nous nous engageons quand nous adhérons à la Fraternité Notre Dame de l’Assomption. Au cours de l’Eucharistie qui termine l’après midi, trois personnes de Limoges ont fait leur engagement officiel dans la Fraternité.
 
Dimanche 11 : Dernier petit déjeuner ensemble et voilà déjà l’heure des « au revoir ». Nous nous donnons rendez-vous dans 2 ans. Nous partons visiter Bruxelles-centre en petits groupes, avec beaucoup de réconfort et de ressources dans le cœur !
Cet article a été écrit à plusieurs mains
Merci à la Fraternité de Vaulx-en-Velin et de Conflans
21/10/2014
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter