Prier avec Soeur Michelle, au Malawi

Il fait froid sur le plateau,
et l’épaisse poussière rouge tourbillonne
sur le sentier des nouveaux arrivants,
épuisés d’avoir fui les meurtriers de l’âme et de la chair.

Une enfant se bat pour respirer, son coeur lâche,
elle ne peut soutenir l’effort qu’il faut faire pour vivre.
D’autres enfants passent en sautillant,
leurs livres à la main, heureux d’apprendre.
 
Les démons de la guerre emplissent les coeurs et les mots.
La peur a envahi tous les pores de leurs peaux
qui suent des échanges nés du désespoir.
Un jour ils deviendront peut-être de faibles lueurs d’espoir.
 
Des sorcières dansent sur les tombes
de ceux qui viennent de mourir.
Les mères serrent leurs enfants contre leur coeur.
Pendant que Jésus est là, sur la croix, plein d’amour.
 
Soeur Michelle
 
 
30/03/2011
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter