Premiers Voeux de 3 Novices congolaises à Bobo Dioulasso, Burkina Faso

Toute les Petites Soeurs sont dans la joie et en union de prière avec les Novices Mathilde, Patience et Marie-Claire qui ont prononcé leurs premiers Voeux le 26 décembre 2014 à Bobo-Dioulasso

Photos et vidéo : cliquer ici

Bobo Dioulasso, 12 janvier, 2015.
PARTAGE DE MATHILDE, MARIE CLAIRE ET PATIENCE.
 
Encore avec le cœur dans l’action de grâce pour tout ce que nous avons vécu pendant le temps de préparation pour la célébration de vœux des nos sœurs et plus particulièrement le 26 décembre, nous voulons partager avec chacune de vous ce moment.
 
D’abord, MERCI par vos prières, vos soutiens, vos accompagnement venu de toute part par téléphone, mails, lettres, cartes. Nous avons senti la présence de la Congrégation et nos l’avons vécu comme Corps International. 
 
Nous avons voulu aussi, prendre un temps d’organisation et de préparation pour que notre fête soit belle. Le 25 décembre, nous avons commencé avec la messe de Noël, après laquelle les deux Communautés ont fêté ensemble Noël ensemble au Noviciat. Quelques aspirantes PSA sont venues aussi. L’ambiance était chaleureuse et chacune était joyeuse de participer et animée par la motivation qui nous rassemblait. A 18 heures, nous avons eu la route vers la communauté du noviciat pour la prière et pour confier à Dieu l’engagement de nos trois sœurs. Pendant la prière, nous avons renouvelé les vœux dans le désir de continuer à suivre le Christ parmi le peuple de ce pays. 
 
Le 26 décembre, jour de la grande fête
Comme d’habitude, la messe a commencé avec la procession d’entrée où les Petites Sœurs, ainsi que toute la famille Assomption étaient présentes. Depuis le début, on sentait déjà la joie et la vie.
L’évêque de Bobo Dioulasso présidait la célébration. On voyait sur son visage la joie rayonnante de célébrer. Il était heureux, en paix. Son homélie a été riche et édifiante. Il a parlé de la consécration à Dieu et de son sens pour l’aujourd’hui. Particulièrement aux jeunes Sœurs, il a parlé des trois vœux. Ces paroles étaient fortes, bonnes et profondes.
 
De la même façon, le Père Lourenzo, curé de notre Paroisse était très joyeux. Il nous a beaucoup aidées à préparer la célébration et à répéter les chants. Nous avons senti qu’il était ému pendant la célébration. 
Les trois Soeurs : Marie Claire, Mathilde et Patience étaient joyeuses, un peu anxieuses, mais en paix.         
          
Au moment de l’appel, elles ont dit « me voici » et en sortant de l’assemblée elles ont avancé en direction de l’autel en chantant : « Seigneur, me voici je viens, je viens pour faire ta volonté ». L’Eglise était pleine. Les religieux et religieuses et l’inter-noviciat sont venus nombreux. Les gens de la communauté étaient présents aussi et nos ont transmis beaucoup de joie. La chorale Saint Jean, composée de jeunes de la communauté a chanté magnifiquement bien ; la célébration a été très priante.
 
La sœur Agda a fait le mot de bienvenue et l’introduction de la célébration. La sœur Marie Claire Muhika a fait l’animation. Sœur Ivette a fait une petite présentation de la Congrégation et la sœur Maria José le mot de remerciement.
 
Dans cette même célébration la sœur Ivette Landa a renouvelé ses vœux.
Après la célébration, les gens sont venus fêter et manger ensemble. Les gens de la communauté chrétienne, les religieux et religieuses parlaient avec joie de la célébration « On sent qui il y a de la vie ! ». Quelques uns sont arrivés avec un partage : gâteaux, vin, repas, etc.
L’évêque est resté pour fêter cela avec nous. Il était assis à table avec les jeunes sœurs, les prêtes, Maria do Carmo, Piedad et quelques personnes de la communauté chrétienne. Dans la tranquillité, il a donné du temps pour simplement ÊTRE avec nous.
 
Les jeunes filles, quelques unes aspirantes des PSA, nous ont aidé à distribuer le repas, a être attentive aux gens dans la salle et au dehors. Il y avait beaucoup de monde.
 
A la fin de la journée, fatigués mais très joyeuses, les deux communautés, nous nous sommes retrouvées au noviciat pour parler, partager de ce que nous avons vécu pendant la journée.
 
Ce sont nos premiers vœux au Burkina. C’est une joie de le partager avec les gens que toujours nous accueillent si bien.
 
Nous confions cette semence dans les mains du Seigneur et Lui demandons de nos donner beaucoup de vocations dans ce pays. 
 
Communauté du noviciat à Bobo Dioulasso.
Maria do Carmo, Agda, Gina et Clémentine
15/01/2015
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter