Pâques 2012 - Méditons avec les Petites Soeurs

Si nous ne croyons pas au Christ ressuscité, notre foi est vaine dit St Paul.

Cette icône et la phrase d’Etty Hillesum qui l’accompagne, nous introduit à la méditation de st Augustin sur la rencontre de Marie-Madeleine avec le Ressuscité :
« Ne me touche pas, c’est-à-dire ne crois pas en moi selon l’opinion que tu as encore de moi… Tu me toucheras quand tu croiras que je suis Dieu, non inégal du Père » (121, 3)
Augustin s’arrête sur cet interdit du ressuscité : « ne me touche pas ! » Le refus de se laisser toucher est d’autant plus surprenant qu’en d’autres endroits Jésus invite au contraire à le toucher. Toucher veut dire : croire. Jésus a voulu montrer que croire en lui, c’est-à-dire le toucher spirituellement, c’est croire que lui et le Père sont un.
 
« Touchons le Christ, touchons-le. Croire c’est le toucher. N’étends pas la main vers l’homme… Je ne dis pas de t’en détourner. Mais que veux-je dire ? Ne reste pas là. Celui qui veut rester en route ne parvient pas à la maison. Lève-toi, marche. Le Christ homme est ta route, le Christ Dieu est ta patrie » (Sermon Mai 95 ; MA 343-345).
 
Touchons le Christ aujourd’hui, parce que « Notre charisme nous confie une mission aux frontières, dans les endroits de médiation, dans le monde et l’Eglise. » Chapitre Général 2011
La route pascale nous Le donne à rencontrer dans nos différents espaces de mission : nos engagements pour la justice, la paix, l’intégrité de la création, dans nos communautés, avec les familles, les appauvris, les délaissés, les immigrés. Lui identifié au pauvre, Lui le Fils du Père qui nous invite à être fils et filles à sa ressemblance.
 
Cette rencontre est le fruit d’une expérience d’amour. Voilà notre espérance et notre joie.
 
 
Les Petites Soeurs de l’Assomption - Pâques 2012
09/04/2012
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter