Notre réponse à la crise des Réfugiés – quelques pistes de réflexion

Conformément à notre engagement envers celles et ceux qui sont forcés de quitter leur pays natal, et à l’écoute du Pape François qui appelle les religieux à agir face à la détresse des réfugiés, nous invitons chaque Sœur, chaque communauté, à réfléchir à cet appel. C’est un défi pour chacune de nous, c’est aussi la grâce de notre mission. Voici quelques pistes de réflexion, de prière, et peut-être d’action.

« Des millions de personnes sont déracinées aujourd’hui, recherchant des moyens pour survivre à la faim, à la dévastation de la planète, aux effets de la guerre, à la violence généralisée… Ces personnes ont un nom et un visage concret, ce sont des voisins et des amis de nos quartiers, de nos villes. Cette réalité exige de nous un nouveau regard, une présence active qui dénonce les lois injustes auxquelles les migrants sont soumis et qui leur offre des lieux de proximité et d’amitié. » (Chap. Gén 2011 doc p.5)
 
Conformément à notre engagement envers celles et ceux qui sont forcés de quitter leur pays natal, et à l’écoute du Pape François qui appelle les religieux à agir face à la détresse des réfugiés, nous invitons chaque Sœur, chaque communauté, à réfléchir à cet appel. C’est un défi pour chacune de nous, c’est aussi la grâce de notre mission. Voici quelques pistes de réflexion, de prière, et peut-être d’action.
 
A. Réflexion personnelle
  • Qu’est-ce que notre cœur « dit » aux migrants en ce moment ?
  • Est-ce que leur détresse change quelque chose à notre prière ? « J’étais étranger et vous m’avez accueilli »
  • Que pensez-vous pouvoir faire à un niveau personnel ?
(Nous pouvons partager quelques-unes de nos réflexions dans la prière ou avec d’autres).
 
 
B. Réflexion communautaire 
  • Il existe plusieurs façons de répondre à la détresse des migrants … : pouvez-vous en identifier quelques-unes ?
  • Par quels moyens votre communauté peut-elle répondre ?
  • Avez-vous des objets (au grenier par exemple) qui pourraient être utiles à un organisme bénévole s’occupant des réfugiés (ex : la collecte GOAL ?)
  • Votre quartier vous parait-il sensibilisé à la question des réfugiés ?
  • Si des familles de réfugiés vivaient dans votre secteur, quelles seraient à votre avis les attitudes/approches générales ?
  • Pensez-vous que la communauté à un rôle pour venir en aide à des familles de réfugiés ?
  • Quel soutien pouvons-nous apporter à ceux qui travaillent directement avec les réfugiés ?
  • Avez-vous des suggestions à faire concernant JPIC par rapport à la crise actuelle ?
« Il revient donc aux religieux-ses d’être, avec d’autres, des porteurs de la Parole de vérité et de vie […]. C’est là un des lieux qui doivent nous requérir : statut des migrants, droits des personnes, lutte contre le racisme et la discrimination…. » (Père Lavigne, Assemblée de Congrégation 2015) 

 

02/10/2015
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter