Madagascar : synode diocésain à Fianarantsoa, Madagascar

Du 5 au 11 septembres 2016, a eu lieu dans le diocèse de Fianarantsoa un Synode Diocésain préparé depuis 2013 par tous les chrétiens. Le thème était : « Une famille qui vit bien sa foi est la base de l’éducation ». Son but était entre autres de » faire route ensemble vers une communion de foi. »

Ce Synode a commencé par une grande messe d’ouverture, célébrée par l’archevêque de Fianarantsoa, entouré de nombreux prêtres qui travaillent dans le diocèse mais aussi avec la participation des religieuses et laïques de tous les districts. Les participants, au nombre de plus de 600, représentaient des mouvements, des services, etc.
 
J’ai été invitée à y participer comme représentante des religieuses de notre paroisse. 
 
Les thèmes à traiter étaient : la famille, l’éducation, le développement, la mondialisation, la gestion, et la pastorale.
 
Nous avons travaillé dans une très bonne ambiance, avec une bonne participation de chacun/une qui a pu s’exprimer en toute liberté. Des laïcs ont pu exprimer leur désir de voir la vie des prêtres renouvelée, plus cohérente, ainsi que leur souhait de travailler ensemble afin que les décisions ne soient pas seulement prises par les prêtres ; tout cela vécu dans un esprit d’écoute et de dialogue avec beaucoup de respect.
 
Ce qui m’a intéressée était la possibilité d’écouter les gens et leur souhait d’un changement dans l’Eglise qu’ils désirent davantage « sur le terrain », plus proches des gens. Ils ont exprimé leur désir que les prêtres aillent à la rencontre des gens, visitent les familles. Il y avait une recherche pour trouver une nouvelle façon d’annoncer l’évangile
 
Il y avait aussi le désir d’aller plus loin dans la connaissance de la Bible et de la vie de l’Eglise.
 
Comme Petite Soeur, j’ai senti que notre charisme entrait bien dans le projet de l’Eglise, une Eglise qui veut donner la priorité aux pauvres, et trouver des moyens pour les aider à sortir de la pauvreté. Savoir que, comme Petite Soeur, je suis déjà en train de vivre ce que l’Eglise veut vivre, c’est-à-dire « aller sur le terrain », me donne de la force, me stimule pour continuer à vivre la mission, m’invite à aller plus loin. 
Je ne me sens plus seule car je sens que l’Eglise « se réveille » dans le sens d’aller vers les gens, de trouver des moyens qui aident au développement des familles et des jeunes.
 
Ce qui a été nouveau pour moi, c’est de voir l’Eglise qui s’ouvre à d’autres religions, qui veut se rapprocher et travailler ensemble sans exclusion, avec d’autres, avec tous ceux qui travaillent dans le respect de l’humanité.
 
Par rapport à la justice et la paix, on a réaffirmé que l’Eglise est appelée et envoyée à participer au développement intégral de la personne, et à l’aider à sortir de toute pauvreté : humaine, intellectuelle, spirituelle ; à lutter contre le non-respect de la vie, l’insécurité, la corruption. Dans tous ces domaines, l’Eglise doit prendre sa responsabilité.
 
Autour du thème de la gestion on a parlé du besoin de transparence dans la gestion, autant pour les prêtres- religieuses que pour les laïcs. Cela rejoint notre recherche d’autofinancement comme Petite Soeur à Madagascar. Il ne faut plus rester dans l’esprit de tout recevoir (la providence) mais rechercher à partir de nos propres potentialités.
 
Je sens que le plus important pour nous est de continuer ce que nous faisons tout en étant ouvertes à actualiser notre charisme. Je me sens confirmée dans notre mission avec les familles. Ce synode est un appel pour travailler à tout ce qui construit la famille dans cette nouvelle évangélisation, appel à être témoin pour annoncer la Bonne Nouvelle, appel qui est destiné à tous les baptisés.
 
Personnellement, je suis heureuse d’avoir pu assister à ce Synode, j’ai eu la chance d’avoir pu entendre les cris et les désirs des chrétiens à propos de la vie de l’Eglise, la vie familiale, la vie sociale, et la vie consacrée.

Sr Charline, Communauté d’Ampopoka
26/01/2017
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter