Les Petites Soeurs de Choisy le Roi - témoignage de vie et de mission

L’Esprit est à l’œuvre, à nous d’en voir les signes !

Depuis plusieurs années, un groupe d’amis de la Communauté se réunit. Il est composé de personnes déjà impliquées dans les activités de la paroisse, dans la vie associative. Suite à des signes d’essoufflements, il nous semblait bon de le renouveler un peu.
 
Au même moment, différents temps forts se vivaient en Eglise. 
Sur la paroisse tous ont été invités à entrer dans la démarche DIACONIA (2011-2012), lancée par l’Église de France : porter ensemble notre attention et aller vers ceux marqués par la précarité, façon concrète de « servir Dieu dans le service du frère  ». 
Et sur le diocése, une invitation a été faite pour préparer et animer des « tables ouvertes paroissiales » (TOP) . Nous avons donc été amenées à réfléchir aux personnes avec lesquelles nous étions en lien en différents lieux, engagements…et préciser qui nous allions inviter à cette table ouverte. Nous nous sommes communiqué le nom des personnes contactées et invitées à la TOP fixée le 8 décembre 2012.
 
Tout ceci sera-t-il un lieu de renouvellement pour ce groupe d’ami ?
 
Sept personnes en lien avec la communauté, sur neuf invités, sont venues à ce repas convivial, dont quatre habitant notre immeuble.
Parmi ces personnes, un couple est participant au centre social de notre quartier. Comme nous, ils participent aux visites régulières de notre cité organisées par les élus de la ville ainsi que par l’office HLM, en vue de repérer les détériorations, et initier la mise en route de travaux pour l’amélioration de notre cadre de vie. 
Concrètement, notre nouveau groupe s’est mis en place rapidement. 
 
 
La 1ère rencontre a eu lieu le 8 janvier 2013 autour de la galette des rois.
Etaient présents trois femmes et un couple et bien sûr la Communauté. Ces personnes habitant la cité se connaissaient un peu de vue.
A cette période un incendie eut lieu près de chez nous, causant la mort du petit Nordine, 5 ans. Sa mère a dû avec sa fille quitter le logement pour un autre, dans le même immeuble. Un grand courant de solidarité s’est manifesté, deux femmes de notre groupe ont, avec d’autres, bien contribué à l’acquisition du nécessaire au relogement de cette famille. Des liens se sont renforcés entre ces personnes. Nous nous sommes retrouvés aux funérailles ainsi qu’à la soirée autour d’un pot dans la salle paroissiale en souvenir de Nordine.
 
A cette rencontre, chacun a fait à sa façon une certaine relecture d’un vécu parfois difficile, mais avec plein de ces petites lumières que sont, une solidarité vécue au quotidien. Chacun souhaitant renouveler ces rencontres, on se donne rendez-vous au printemps.
 
2e rencontre le 20 avril 2013. Quatre personnes sont revenues et l’un d’eux amène une grande tarte aux poires faites par lui. Tarte très appréciée par tous.
 
En Communauté nous avons pensé au thème « La maison du partage »
Chacun exprime ce qu’il a vu vivre dans la cité, voici quelques expressions retenues :
 
Mme B parle d’un ex voisin gardien d’immeuble devenu dépendant de l’alcool, actuellement en fauteuil roulant, il habite un appartement aménagé, mais ces enfants ne s’occupent plus beaucoup de lui.
« C’était un travailleur toujours disponible pour rendre service. Je retiens de lui ce qu’il a donné de meilleur, ça me peine de le voir souffrir seul. »
Mr G : « J’ai moi-même été dépendant de l’alcool, c’est une vraie maladie, quand on n’est reconnu par personne on cherche une compensation dans l’alcool ne jamais jeter la première pierre sur celui qui est déjà écrasé. » Toute personne a quelque chose de beau en elle, il nous faut savoir le regarder… »
Mme B reprend « par rapport à un mieux vivre ensemble dans la cité, je regrette les temps de convivialité que nous avions à la maison de quartier ».
- « Des tensions existent aussi entre certaines personnes de différentes associations cela n’aide pas la participation aux projets collectifs »
Lorsque chacun a eu le temps de s’exprimer, nous lisons le texte Bâtir la maison du partage
A la suite d’un temps de silence, nous exprimons une expression qui lui a fait tilt :
En voici quelques-unes :
« Chercher des sentiers de lumière »
« Ne pas exclure un voisin qui surprend »
« Nous bâtirons la terre des exclus »
 
 
3e rencontre le 10 octobre 2013
 
Comme fil rouge nous avons pris le texte de Martin Luther KING : «  j’ai fait un rêve »
Les mêmes personnes sont présentes, avec en plus de la Communauté, notre Provinciale.
 
Dans la Cité des pains entiers sont jetés par les fenêtres, les poubelles contiennent des aliments encore conditionnés et non périmés.
Avec les villes d’Orly, de Choisy Le Roi, différents partenaires, l’Office d’HLM et HEP ‘ Habitat-Emploi-Proximité, association d’insertion située dans notre escalier des tracts sont imprimés : « pain perdu, stop au gâchis ! faites de vos miettes un livre de recettes » et distribués par des volontaires avec proposition de partager leurs meilleures recettes qui seront ensuite publiées dans un livre.
 
Notre rencontre tourne un peu autour de ce thème : 
 
Mme B apporte un magnifique pudding et la recette venant de sa maman et elle le partage en disant « jamais je n’ai vu jeter le pain à la maison »
 
Mme C raconte ce qu’elle vit en allant servir le petit déjeuner aux SDF dans le 3è à Paris. « Je me lève à 5h30 pour aller préparer les tartines…cela commence à 8h certains viennent avant d’aller travailler pour servir, c’est une joie aussi de payer de sa personne pour les plus pauvres »
Et elle continue en donnant le témoignage d’une bénévole qui dit dans le bus à la contrôleuse ce qu’elle va faire … la contrôleuse répond « lors de ma retraite j’en ferai autant ».
 
- « C’est par ces gestes là que le monde peut changer » Mr G 
 
Mme B qui aime ces temps, partage au groupe : « Quand je sors d’ici, je suis apaisée »
 
Mme C rajoute « cette maison est tellement imprégnée de prière, de partage qu’on s’y sent bien »
Nous terminons goutant après tout ce partage la belle lecture du texte de Martin Luther King : « J’ai fait un rêve »
 
17/01/2014
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter