Les Petites Soeurs à Cebu, aux Philippines

La Communauté de Cebu est composée de 3 Petites Sœurs : Bernie, Liliana et Enasi. C’est une communauté internationale avec des origines multiculturelles et des âges différents.

En juillet 2010, nous sommes arrivées à Cebu pour créer une communauté de formation et pour collaborer à une mission parmi la population urbaine pauvre. Au départ, nous cherchions un endroit et une paroisse où vivre et témoigner du Royaume de Dieu à travers l’esprit de notre Congrégation. Le besoin d’apprendre la langue (Visayan) était l’une de nos priorités. La communauté m’a envoyée à l’école de langues de Davao (Mindanao), pour un cours de trois mois pendant que Liliana et Bernie ont continué à étudier à domicile. Aujourd’hui, nous voyons les fruits de ces efforts. Nous avons commencé peu à peu à communiquer dans la langue de la population locale.
 
La réalité 
L’île de Cebu a une population de 5 millions, dont environ 2 millions vivant dans la ville de Cebu.
Quelques mots du secteur où nous vivons aujourd’hui... Nous sommes situées près d’une paroisse qui est bien structurée et qui paraît riche. Toutefois, il y a beaucoup de gens pauvres qui vivent dans cette même rue, qui dorment le long de la route, beaucoup de jeunes et d’enfants qui n’ont pas reçu d’instruction et qui font les poubelles pour essayer de survivre. La pauvreté est palpable, les besoins nombreux. Le fossé entre riches et pauvres est considérable, et beaucoup de gens vivent dans une misère noire. Nous sommes témoins de cette pauvreté, nous la voyons de nos yeux, les journaux en parlent tous les jours, et la société a fini par accepter et trouver normal que tant de gens dépendent des ordures pour vivre, qu’ils mendient pour s’assurer un repas jour après jour.
 
La Mission 
Nous avons pris le temps de la réflexion pour trouver le lieu où vivre notre Mission de Petite Sœur à Cebu.
Tout d’abord, nous sommes appelées à collaborer à la Pastorale des vocations pour la Congrégation ; il y a beaucoup d’autres Congrégations (80) à Cebu qui oeuvrent également en ce sens. 
Ainsi notre communauté participe à des activités pour les vocations, en rencontrant des jeunes femmes et en les accompagnant lorsqu’elles souhaitent entamer une réflexion pour trouver un sens à leurs vies. Notre rôle consiste à faire connaître notre Charisme, être de véritables témoins de l’Evangile et l’annoncer, tout en laissant à ces jeunes femmes la liberté de faire leur propre choix.
Par ailleurs, la paroisse de St. Arnold Janssen (SVD - Société du Verbe Divin) nous est ouverte et nous accueille ; nous collaborons avec elle au service de la population de ce secteur. C’est à environ 20-25 minutes de notre maison.
 
Au sein de cette paroisse, il y a une structure de CEB (communauté ecclésiale de base) avec 21 chapelles, et 21 responsables de service (servant leader) ; chaque CEB a un groupe responsable du culte, de l’éducation, du service, des finances et des jeunes. La CEB est un modèle d’Eglise dans lequel les pauvres sont non seulement évangélisés mais peuvent aussi devenir des évangélisateurs. C’est un modèle qui encourage l’Eglise participative.
 
A l’heure où j’écris ces mots, nous participons déjà, de façon modeste, à l’enseignement des bases d’anglais à quelques femmes et à des jeunes, à l’action d’un centre de nutrition et de maternelle, à l’aide aux mères et aux enfants selon les besoins... Par l’intercession d’Antoinette Fage et d’Etienne Pernet, fondateurs de notre Congrégation, nous avons prié pour être conduites là où nous pouvons procurer « des gestes simples de service » parmi les pauvres.
Nous espérons faire bientôt partie d’un projet d’éducation, comprenant un programme alimentaire pour 300 enfants environ. La route continue ; nous semons une graine à la fois ! Merci de continuer à prier pour nous qui sommes ici, pour que nous ayons le courage, l’amour et l’humour nécessaires pour être des femmes de compassion. 
 
Salamat !
 
Enasi, Petite Sœur de l’Assomption - Communauté de Cebu 
12/07/2012
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter