Journée des Droits de l’Homme - 10 décembre 2012

« Inclusion et Droit de Participer à la Vie Publique » Chaque année, la Journée des Droits de l’Homme, 10 décembre, est l’occasion de sensibiliser au niveau mondial sur les droits de l’homme.

Pour lire la plaquette, cliquez ici

Cette année, le Bureau du Haut-commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH) met l’accent sur l’inclusion et le droit de participer à la vie publique.

Le droit de participer est fondamental pour le fonctionnement d’une démocratie et pour un système de protection efficace des droits de l’homme. L’inclusion de tous ceux qui ont été traditionnellement exclus du processus est une condition préalable essentielle à la réalisation des deux éléments.
Le thème est basé sur les Articles 19, 20 et 21 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme qui parlent du droit à la liberté d’expression et d’opinion, le droit à la liberté de réunion et d’association et le droit de participer au gouvernement, soit directement, soit par l’intermédiaire de représentants librement choisis.
En cette journée des droits de l’homme, le HCDH a pour but de mettre en évidence que la participation à la vie publique ne peut atteindre sa pleine signification et importance réelle que quand tout le monde est inclus dans des processus de prise de décisions.
 
 
Président : Dieu qui nous crée et nous garde en vie, tu as créé tous les peuples avec dignité et valeur, tous sacré à tes yeux.
 
Tous : Aide-nous en ce jour et tous les jours à porter cette vérité dans notre coeur et à l’honorer dans toutes nos activités, en traitant chaque personne comme ta création la plus précieuse.
 
Président : Aujourd’hui, nous faisons mémoire, et nous rendons grâce pour la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, ses défis et ses principes.
 
Tous : Nous prions pour que chaque nouvelle génération puisse apprendre ses principes et s’engager avec d’autres à respecter chaque personne dans sa dignité et sa valeur.
 
Président : Nous nous souvenons également en ce jour de l’adoption de la Convention contre la Torture par l’Assemblée générale des Nations Unies.
 
Tous : Nous prions pour avoir le courage, en tant qu’individus et en tant que nations, de faire ce qui est correct lorsque nous expérimentons la peur et l’incertitude.
 
Nous prions pour que, en tant que pays, nous travaillions afin de s’assurer que les abus permis et commis en notre nom ne se reproduisent plus. Ces violations, ce sont l’utilisation de la torture et les traitements cruels, inhumains ou dégradants.
 
Nous avons de la peine : l’injustice et la cruauté envers une personne nous blessent et diminuent chacun d’entre nous. Nous prions pour avoir la force et la constance dans le travail de réconciliation du monde. En toutes choses, que nous puissions honorer la dignité de chaque personne.
Amen.
 
(Adapté de la Campagne Nationale des Religieux contre la Torture www.nrcat.org )
05/12/2012
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter