J.M.J (Journée Malagasy des Jeunes) MADA XIII à FIANARANTSOA

« Heureux les cœurs purs, ils verront Dieu » Mt 5,8

C’est sur cette parole de Jésus, que l’Eglise Catholique Malgache a réuni tous les jeunes « Malagasy » dans notre diocèse de Fianarantsoa, du 15 au 21 septembre dernier. Tous les 22 diocèses de Madagascar avaient envoyé des représentants ; nous étions plus de 30 000. Comme toutes J.M.J, les pèlerins ont eu la chance d’assister à des conférences données par les Evêques de Madagascar, au cours desquelles, ils ont posés de nombreuses questions concernant la vie de l’Eglise, le mariage ou la vie quotidienne… autant de ressources spirituelles qu’ils ont goûté avec enthousiasme.

Un des moments spécifiques de ces J.M.J, fut la demi-journée d’expositions réalisée par les religieux (ses) de notre diocèse, riche de 53 congrégations dont 14 masculines. En cette année de la vie consacrée, c’était une occasion unique pour découvrir les différentes réponses évangéliques des missionnaires de notre diocèse et pour aider les jeunes à comprendre l’appel de Dieu. 
Les jeunes se sont donné rendez-vous pour les J.M.J MADA IX à Majunga (Nord-Ouest de l’Île) en 2018.
         
Ces J.M.J ont représenté un évènement très important dans notre diocèse. Tous les pèlerins et le peuple de Fianarantsoa ont eu la joie de vivre ce moment fort, riche en partages spirituels et culturels, riche en entraide et solidarité pour la préparation matérielle. 
Pour ma part, depuis 3 ans, je faisais partie de la commission logistique diocésaine. Nous étions responsables de trouver des hébergements, de construire douches et w.c si nécessaire pour les jeunes et de rechercher les lieux d’accueil et de clôture. Tout ce travail, s’est effectué en étroite collaboration avec les responsables de l’Etat, de l’éducation, des différentes congrégations et associations. 
 
Personnellement, je suis très contente d’avoir pu participer à cette préparation des J.M.J. En tant que femme d’Eglise, être à son service, comme Petite Soeur de l’Assomption envoyée au milieu du monde pour parler le Christ par les gestes simples. Je remercie la Communauté de m’avoir soutenue dans cette mission et accepté mes absences jours ou nuits. Je pense aussi à ceux et à celles qui m’ont portée dans leur prière.
 
Fianarantsoa, le 12 novembre 2015
Sr Odile 
Communauté de Sahalava
16/11/2015
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter