Hommes et femmes de foi ; le style de la grande famille de l’Assomption

C’est avec joie que nous aimerions vous faire partager la rencontre de la Famille de l’Assomption Jeunes de cette année : nous étions 22 participants : deux religieuses de l’Assomption (RA), deux Oblates de l’Assomption (OA), quatre Petites Sœurs de l’Assomption (PSA) et quatorze Augustins de l’Assomption (religieux et en formation) (AA).
 
Ce petit groupe est riche par sa diversité : six régions du Brésil et cinq nationalités différentes sont représentées (Brésil, Argentine, Chili, R.D.C. et Equateur) ; c’est un plus qui nous apporte beaucoup dans notre suite de Jésus-Christ à notre époque.
 
Cela fait environ 17 ans que la Famille Assomption réalise au Brésil la rencontre des jeunes religieux, appelée « Jeune Assomption » ; cette année 2012 la rencontre a eu lieu à la maison des Petites Sœurs de l’Assomption de Tabão da Serra, du 18 au 21 février ; nous rendons grâces à Dieu pour les deux jeunes religieux de la Province Chili-Argentine qui ont participé à cette rencontre pour la première fois.
 
Nos frères et sœurs fondateurs nous ont présenté comme devise : « Que ton Règne vienne » (Adveniat Regnum Tuum). Pour eux, l’extension du Règne de Dieu implique la reconnaissance des droits de Dieu et la reconnaissance des devoirs des créatures.
 
Ainsi, le Règne de Dieu, thème approfondi à divers niveaux dans les différentes Congrégations de la Famille, a permis une réflexion et un travail de partage en groupe, au niveau personnel, communautaire, provincial et de Congrégation, grâce aux conseils de Sœur Regina (RA) et du P. Joimar (A.A.)
 
Sœur Regina, qui nous a accompagnés ces trois dernières années, a commencé son exposé sur le thème du Règne en partant de son fondement dans l’Ancien Testament, pour se centrer ensuite sur la personne de Jésus dans le Nouveau Testament, où le Règne se concrétise.
 
En effet, le Règne de Dieu advient dans l’histoire dans la mesure où nous changeons notre manière de penser et d’agir. Nous rejoignant dans notre réalité, le Règne libère de tout ce qui déshu¬manise. Cependant, nous courons le risque de séparer Jésus du Règne, dès que nous plaçons nos intérêts au-dessus du reste, en ignorant la présence du Christ dans nos vies.
 
La présentation faite par le P. Joimar partait de son expérience personnelle et de l’influence de chacune des Congrégations qu’il a connues tout au long de son chemin.
 
Nous avons aussi partagé des activités qui nous ont permis de mieux connaître les autres participants. La danse et la musique furent des expressions de gratuité, qui ont culminé avec les prières créatives préparées par chaque Congrégation de la Famille.
 
Regarder l’histoire, regarder le passé est un défi. Regarder tout ce que Dieu a offert durant ces années à la Famille Assomptionniste, c’est regarder chaque geste, chaque pierre, chaque brique, chaque prière qui a été vécue dans notre famille. Nous ne pouvons que dire merci, Seigneur, car tu t’es manifesté toujours vivant, toujours agissant et toujours acteur.
 
C’est ici l’histoire de chacun. Histoire de proximité et de rencontre avec Dieu ! Célébrer notre spiritualité aujourd’hui, implique que nous mettions la main sur le cœur, que nous prenions la charrue et découvrions quels défis se présentent à nous aujourd’hui en tant que famille Assomptionniste latino-américaine. C’est élargir nos liens pour que le Règne de Dieu devienne une réalité dans les cœurs et la vie de tous ceux qui forment la grande famille de l’Assomption.
 
Quand vous recevrez cette lettre, nous voulons que chacun et chacune de vous ayez présents dans votre prière les jeunes religieux et religieuses de nos familles, et que vous continuiez à encourager ces moments de formation. Avec tout ce que nous vivons, nous voulons motiver les autres jeunes religieux et religieuses qui veulent se joindre à nous pour la prochaine rencontre que nous organiserons, à la communauté Notre Dame de l’Assomption, dans la ville de Espíritu Santo Pinhal, du 31 janvier au 3 février 2013, ainsi nous continuerons ensemble à approfondir le charisme de l’assomption dans nos familles religieuses.
 
Nous vous saluons en demandant à Notre Dame de l’Assomption qu’elle intercède pour tous et pour chacun de nous !
 
Fraternellement,
L’Equipe de rédaction Jeune Assomption
Frère Alejandro (Augustin de l’Assomption), Sr. Ximena (Oblate de l’Assomption), Sr. Mariotide, (Petite Soeur de l’Assomption), Sr Andrea (Religieuse de l’Assomption).
 
14/05/2012
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter