Etienne Pernet et sa réalisation

Timide, avec une santé très faible il portera en lui douloureusement pendant 14 ans cette interrogation :
"J’ai dû souffrir et rudement, 14 ans pour avoir la certitude de ce que Dieu voulait de moi"
Le 17 octobre 1863 il arrive à Paris à la communauté de la rue François 1er.
Très simple il aborde facilement les personnes, gagne la confiance de tous par sa bonté et sa compréhension. Il confesse, il prêche, il visite les malades.
De plus en plus touché par la souffrance et le désarroi des familles ouvrières, surtout quand la mère de famille est malade, il pressent un appel apostolique, Il songe y apporter une réponse.
C’est dans ce contexte qu’en 1864 il rencontre deux garde malades venues lui demander du travail et quelque mois plus tard Melle Antoinette Fage avec qui il devient le fondateur audacieux et tenace de la Congrégation des Petites Sœurs de l’Assomption.
En 1896, le Père Pernet demande à Rome l’approbation de la Congrégation qu’il reçoit en 1897.
Durant toute sa vie, caractérisée par l’effacement, il a travaillé à "refaire un Peuple à Dieu" et à réaliser :
" l’Unité des esprits dans la vérité et l’union des cœurs dans la charité"
Il meurt le lundi de Pâques, 3 avril 1899, jour anniversaire de son ordination sacerdotale, après deux jours de maladie.

 "Un saint, c’est un cœur tout à Dieu et à la merci de Dieu."
 Etienne Pernet 
 
 Lire d’autres articles :

La biographie spirituelle du Père Etienne pernet, "Passionés de Jésus-Christ", écrit par Frédérique de Watrigant, sorti en 2013 aux éditions DDB
Etienne Pernet, sa vocation

Etienne Pernet, son expérience

Cause de Béatification du Père Etienne Pernet - Flash d’info n°5

29/03/2011
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter