Ebaka : une communauté en mutation / les Petites Soeurs au Congo RDC

Notre communauté a été toujours en mouvement. Elle est née avec le souci d’être plus tournée vers la mission (pour faire la différence avec les autres communautés de Kinshasa ; fortement dédiées à la formation des toutes premières étapes : aspirat, postulat et noviciat).

L’ouverture de cette communauté a eu lieu au mois de mars 2007 à Lemba, un quartier situé au centre de la ville de Kinshasa. Vu la réalité de transport de Kinshasa cela n’a pas été facile pour la réalisation de la mission à Masina. Suite à cela, la communauté avait décidé de rentrer à Masina pour être proche de la mission, et de deux autres communautés.
 
C’est ainsi qu’en 2009, cette communauté de Lemba est devenue la communauté d’Ebaka à Masina Sans Fil, non loin des autres communautés.
 
Le samedi 15 septembre notre communauté d’Ebaka a accueilli trois novices de deuxième année qui viennent faire leur stage apostolique et l’expérience de la vie communautaire. Nous étions heureuses de les accueillir car c’est la première fois que la communauté est aussi grande.
 
Voici les novices : Thérèse, Léontine et Yvette.
 
« Nous sommes en train de nous préparer pour notre premier engagement, qui aura lieu le 22 décembre à la paroisse du Divin Maître, des Pères assomptionnistes. Premièrement, nous avons commencé avec le choix des chants qui seront interprétés par une chorale de la paroisse pour animer la messe. Alors ceci nous demande un temps de répétition ensemble avec la chorale où nous irons une fois par semaine. Nous avons choisi trois lectures que l’Esprit Saint nous a inspiré : Isaïe 43, 1-5 ; Epitre de Saint Paul aux Philippiens 3, 8-14 et l’évangile, Luc 9, 57-62. Aussi trois symboles qui nous paraissent significatifs pour ce don de notre vie au Seigneur. Nous comptons beaucoup sur vos prières qui vont nous accompagner durant ce temps d’expérience apostolique. Nous embrassons chacune de vous. »
Vu la réalité de la formation des jeunes au Congo, il a été demandé que ce pays ne reste pas enfermé sur soi. Pour cela, le Conseil provincial –avec le Conseil général – réfléchissait où faire cette ouver¬ture. Après les discer¬nements la décision est prise que le noviciat du Congo parte au Burkina Faso. De fait, le départ du Noviciat pour le Burkina a aussi bouleversé les communautés de Kinshasa.
 
Cette décision nous met encore en route. Le 31 décembre 2012 nous quittons la maison des Religieuses de l’Assomption (Ebaka) que nous louions jusqu’à présent pour réorganiser les communautés de Kinshasa autrement, toujours avec la priorité de la formation et la mission. Préparer le déménagement nous fait prendre conscience une fois de plus de notre vie itinérante pour le Royaume de Dieu.
 
Vandaline, Ernestine, Thérèse, Léontine, Yvette et Pilar
 
08/01/2013
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter