Colombie - Rencontre internationale des Andas à Medellín

La rencontre internationale des Andas s’est déroulée en janvier à Medellín. C’est avec joie que nous avons entouré Patricia et Luz Amparo pour leur premier engagement et Alba et Marta Elena pour leur admission définitive. Voici les témoignages de Marta, Alba, Luz Amparo et Patricia.

Chères camarades Andas,
 
Je m’appelle Marta Rivillas, de Colombie ; je voudrais vous faire part de ma joie de confirmer mon vœu définitif en tant que laïque consacrée à l’ANDA. Voilà 13 ans que je chemine, en vivant la mission avec amour, joie, service, luttes… mais avec la richesse de sentir, de dire et de témoigner, que Jésus et Marie sont mes principaux axes de contrôle.
Ma famille, mes amis, le travail, l’Eglise… reçoivent un peu de moi, l’idée est d’insuffler et d’accomplir les valeurs du Règne et de travailler ainsi tous ensemble pour le Salut et jouir sainement de la vie.
Merci aux Petites Sœurs de l’Assomption, avec lesquelles ma famille partage et grandit dans la spiritualité… et merci à toutes les Andas de chaque pays, qui ont une place importante dans mon cœur, je les félicite d’avoir choisi de s’engager et de vivre la vie dans la liberté, en aimant et en servant nos frères.
Avec toute mon affection fraternelle
Marta Elena Rivillas Casas
 
Luz Marina, Alba, John Freddy, Patricia, Luz Amparo, Victor, Marta Elena, Amparo
 
 
 Alba et Suzette
 
Chers tous,
Avec toute mon affection, je suis heureuse de pouvoir partager mon témoignage en tant que laïque consacrée, dans l’Association Notre Dame de l’Assomption (Anda). Je suis la cadette d’une famille de six enfants, dont trois ont déjà rejoint la maison du Père. Ma mère et ma sœur aînée (Amparo), qui ont récemment partagé la Pâque du Seigneur, ont marqué ma vie avec leur foi profonde dans l’amour de Dieu et sa miséricorde ; j’ai commencé mon chemin de recherche de la volonté de Dieu dès mon plus jeune âge, en faisant partie de différents groupes comme la JOC, le groupe des catéchistes, le groupe des vocations, la Croix Rouge de l’école, tous ces groupes ayant fait mûrir en moi le désir de me consacrer aux petits et aux pauvres.
En 2006, après avoir frappé à la porte de plusieurs institutions (des communautés religieuses) dans lesquelles je pensais que la volonté de Dieu se manifestait pour que je Le suive, j’ai compris qu’elle était en fait à la maison, aux côtés de ma sœur, en lui servant de compagnie et en restant disponible pour les rendez-vous médicaux, l’achat des médicaments etc. J’ai donc commencé à cheminer dans l’association après avoir été acceptée pour mon engagement en 2008 ; à partir de là ma vie a pris un tournant décisif, je considère mes tâches quotidiennes comme étant ma mission de laïque consacrée, je m’engage à collaborer dans ma paroisse en tant que ministre de l’Eucharistie, en la portant aux préférés du Seigneur, les pauvres de santé ; chaque année j’ai renouvelé mon engagement, consciente de mes faiblesses et de mes forces, jusqu’en 2014 où après avoir fait ma demande d’engagement définitif et après avoir présenté l’autoévaluation de mon cheminement, j’ai été acceptée ; c’est dans la joie qu’a été célébré mon engagement lors de la rencontre internationale des Andas de cette année.
Ma prière et l’eucharistie viennent tous les jours me nourrir, me fortifier et m’encourager dans ma consécration à Jésus serviteur et sauveur, qui m’a appelée et me donne sa force pour lui répondre en fidélité. Je rends grâce à Dieu pour son appel, et à l’association qui m’accepte comme membre et qui m’accompagne pour lui être fidèle.
Heureuse avec vous d’être laïque consacrée Anda.
Alba
 
 
Patricia Zambrano
Depuis que je suis toute petite, j’ai vécu des épreuves qui m’ont beaucoup marquée. Cependant, malgré tout cela, je rends grâce à Dieu, parce qu’il me regarde avec des yeux miséricordieux, parce que son amour pour moi a transformé ma vie. Dieu m’a bénie, en m’appelant par mon nom, en m’invitant à faire partie de la famille spirituelle des Andas. Cette association m’a accueillie à bras ouverts et avec beaucoup de tendresse. Mon plus grand désir est d’être fidèle à Dieu, à chaque instant de ma vie, en suivant avec joie et paix Jésus serviteur et sauveur, et que mes actes parlent Jésus-Christ.
Depuis que je suis entrée chez les Andas, ma famille a remarqué des changements positifs : ils me disent que je souris davantage, je participe aux décisions du foyer, je parle avec les personnes qui viennent nous rendre visite, et il y a en moi une tendresse particulière pour les enfants qui me rend heureuse. Etre chez les Andas est une bénédiction pour ma vie personnelle et familiale. Merci, chères Andas, de m’avoir acceptée comme je suis, de me permettre d’être ici, au moment où j’en ai le plus besoin. Merci pour vos corrections fraternelles, qui m’ont aidée à grandir en tant que personne consacrée.
 
 
Luz Amparo
 
J’ai été bénie dans mon enfance car, dans les difficultés que j’ai rencontrées, comme l’extrême pauvreté et l’absence de mes parents, mon père par abandon et ma mère par le travail, j’ai trouvé chez les Petites Sœurs de l’Assomption, chez les fondateurs et par la spiritualité assomptionniste, le visage du Christ qui écoute, qui sert, qui aime, qui corrige, qui pardonne, qui devient présence, qui guide, qui soulage, qui annonce et qui transforme. Et ainsi j’ai découvert peu à peu l’amour de Dieu dans ma vie ; ma foi, mon amour pour Lui ont aussi grandi, ainsi que le désir de Le suivre, Le servir et L’annoncer à mes frères et sœurs qui souffrent, qui sont dans le besoin.
L’un de mes plus forts témoignages a été ma propre transformation dans ma dignité personnelle, qui m’a aidée à chercher en Dieu la meilleure option pour vivre ma vie ; pour cette raison, dans l’appel que Dieu m’a lancé, je sens que je dois faire boire à la même source que celle à laquelle m’ont fait boire les Petites Sœurs et les personnes qui m’ont aidée à me lever. De cette façon, et en cherchant à étendre le Règne de Dieu, nous avons travaillé et formé le groupe des laïcs de Medellín qui se réunit pour vivre la spiritualité assomptionniste à la suite de Jésus Serviteur et Sauveur.
En étant avec les laïcs j’ai senti de nouveau un appel à travers l’Association Notre Dame de l’Assomption ; à prendre davantage conscience de mon engagement de baptisée, à être attentive à la vie, à être une femme livrée et consacrée à la volonté de Dieu, à travailler pour me trouver plus avec le Christ et mes frères par le biais de la prière, de l’Eucharistie, et du service, à être témoin d’un Christ vivant et ressuscité qui m’invite à vivre ma résurrection en Lui, par Lui et pour Lui, à vivre ce projet de vie des Andas avec humilité et simplicité pour la Gloire de Dieu. 
 
10/07/2014
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter