Cause de Béatification du Père Etienne Pernet - Flash d’Info n°3

Message de la Vice-Postulatrice

L’encart n°2 inséré dans le "Pain de chez nous" d’octobre 2013 signalait la mise en place de l’équipe centrale. Celle-ci s’est réunie le 14 janvier 2014. Ce fut l’occasion de partager les informations reçues des correspondantes de Colombie et Etats-Unis ainsi que :

- les neuvaines organisées en divers pays,
- les faveurs obtenues par l’inter-cession du P. Pernet.
 
Nous avons travaillé sur des projets suivants :
- tract sur la vie du P. Pernet,
- nouvelle présentation de la prière,
- support pour la neuvaine.
Dès leur publication une information sera donnée.
 
Projet…
Célébration de date anniversaire :
Pour 2014, nous invitons les Communautés à faire mémoire d’une manière plus solennelle du passage du Père Pernet de la mort à la vie en Dieu
"le 3 avril"
par un rassemblement. Il s’agirait, selon le contexte local, en communauté ou entre plusieurs communautés, d’inviter les familles de l’Assomption, les Fraternités, les ANDAs, les laïcs avec lesquels nous sommes en lien, et de proposer la célébration de l’Eucharistie, un temps convivial à l’initiative de chaque site, le partage des activités dans les quartiers et une réflexion sur : Une béatification, quel sens pour aujourd’hui ?
 
Un saint n’est pas celui qui est sans défaut mais celui dont l’amour n’oppose pas de résistance à l’œuvre du Christ en lui.
Travailler à la béatification du Père Pernet n’est-ce pas le présenter comme un modèle de sainteté pour notre temps, dans la ligne du Pape François vis-à-vis de l’attention aux pauvres ?
Sœur Madeleine
 

Chercher le Seigneur chez le Père PERNET-----------------------------------------------------

« Les mages cherchent avec foi et persévérance et c’est à ce prix qu’ils trouvent Jésus.
Puisque nous devons aller à Jésus, cherchons-le avec foi, ayons en lui la foi des prophètes et des patriarches. Cette foi illuminait leur vie, inspirait leurs actions. Ayons celle des bergers et des mages, enfin celle de tous les saints. Ayons foi en Jésus-Christ fait homme, venu dans le monde et mourant pour nous, foi en chacune de ses paroles, foi qui fasse fléchir notre raison sans la détruire. Cette foi nous permettra de faire comme les mages. Ayant trouvé Jésus, ils se sont dépouillés pour lui. Nous devons faire de même. Notre-Seigneur agrée leurs présents et en récompense Il leur donne sa grâce et son amour. Ils deviennent alors des saints, des apôtres et ils porteront dans leur pays la puissance divine qui les a transformés et en a fait des rois selon Dieu.
 
Quand on regarde ce qui se passe aujourd’hui, c’est un spectacle navrant de voir les ennemis de Notre-Seigneur qui parlent sans cesse et agissent contre lui. Ceux-là le cherchent mais comme Hérode, les scribes et les pharisiens, pour le tuer.
A côté de ceux qui cherchent Jésus pour le mettre à mort, il y a une foule de gens qui ne s’occupent pas de Lui par indifférence. Que faut-il faire pour eux ?
Prier et leur indiquer le chemin comme les anges l’indiquaient aux bergers. Il faut devenir des anges et des apôtres pour leur montrer le chemin qui conduit à Jésus-Christ.
Nous devons chercher Jésus, mais pour le trouver, il faut que votre foi devienne plus vive au fur et à mesure que vous avancez, que votre cœur s’enflamme davantage et comprenne cette parole d’Isaïe : "Cherchez le Seigneur pendant que vous pouvez le trouver." (Is. 55,6)
Père Etienne Pernet
Retraite à Perpignan : 13-19 janvier 1884

Témoignage du P. Mathieu Lombard, Augustin de l’Assomption-------------------------

"Ce qui doit vous soutenir, c’est l’unanime invocation adressée à votre Père par toutes les âmes qui l’ont connu, en apprenant sa mort, on prie notre bien aimé Père comme un saint dès le moment de sa mort ; car si quelqu’un a gagné son ciel, c’est lui, et quel beau cortège d’âmes de Petites Sœurs et de pauvres a dû venir au-devant de lui pour le conduire auprès de Notre Seigneur qui l’attendait et l’appelait ! De là-haut, le Père veillera sur ses chères enfants."
Nîmes, le 5-04-1899
 

Témoignage du Cardinal Liénart, Archevêque de Lille---------------------------------------

A l’issue de la rencontre des Fraternités de l’Assomption de Lille qu’il présidait le jour de la fête de Quasimodo, le Cardinal Liénart s’adresse aux Petites Sœurs de l’Assomption des 2 communautés de Lille :
A propos de l’introduction de la "Cause" du P. Pernet à Rome, il leur dit : "Savez-vous ce que ‘Rome’ examine avec le plus d’attention lorsqu’il s’agit de la Cause de béatification d’un Fondateur d’ordre ?
C’est de voir ce qu’est devenue son œuvre.
Faites fructifier la semence que votre Père a déposée dans son œuvre, gardez ce bon renom qu’ont eu jusqu’à ce jour les Petites Sœurs de l’Assomption, soyez des saintes. Ceci est plus important encore pour le succès de la cause que les miracles."
Le 12 avril 1931
 

Extrait du rapport de la Sacrée Congrégation pour la Cause des Saints – Parisien – Stephani Pernet (Rome, 1975) -------------------------------------------------------

Une louange déjà ecclésiale
 
Ainsi qu’il en est de tout Procès de canonisation qui aboutit, la reconnaissance officielle de la sainteté d’Etienne Pernet contribuera à rendre gloire à Dieu pour l’action de sa grâce dans les cœurs.
 
A vrai dire, cette louange a commencé dès la mort du Serviteur de Dieu, et ses obsèques furent un hommage à la sainteté de sa vie, rendu par une foule où les plus nombreux étaient les pauvres qu’il avait tant aimés. Et cet hommage est devenu rapidement « une réputation de sainteté » motivant l’ouverture du Procès.
Au centenaire de la fondation de son œuvre, en 1965, dans les 26 pays où l’œuvre du Serviteur de Dieu est présente, en Europe, en Afrique, en Amérique du Nord et du Sud, en Océanie, les membres des Fraternités, les familles soignées, les autorités civiles et religieuses, l’Assomption tout entière ont voulu honorer la mémoire d’un homme pour son œuvre humaine et sociale, sans doute (comme en témoigne le geste de la municipalité de Paris donnant le nom d’Etienne Pernet à l’une des places de la ville), mais plus profondément, célébrer et reconnaître le saint exemple du Serviteur de Dieu, son message évangélique et son action apostolique, et rendre ainsi témoignage à l’efficacité de la grâce qui lui fut donnée.
Unanime et déjà ecclésiale, cette louange à Dieu s’élève de toutes les catégories du peuple chrétien, spécialement parmi les pauvres et les ouvriers. Elles sont innombrables les familles pour lesquelles le Serviteur de Dieu est quelqu’un de proche, grâce à qui le Christ est plus aimé et l’Eglise mieux connue. On les rencontre dans l’East-Harlem de New-York, comme dans les banlieues de Paris, de Rome, de Madrid, à Londres et à Bruxelles, à Sao Paolo et à Montréal, à Buenos-Aires.
Si bien qu’il n’est pas excessif de dire que si le Père Pernet était un jour canonisé, il serait d’emblée "un saint universel".
[Extrait n°192]
 

Intentions confiées et grâces reçues-----------------------------------------------------------

C’est d’Argentine que nous arrivent les témoignages suivants :
 
(1) De Elisa et Marcelo, le 27-07-2013.
"Par cette lettre, nous voulons raconter la bénédiction que nous avons reçue. Pendant 10 ans nous avons désiré ardemment un enfant, mais aucun traitement de la science n’a donné de résultat. Alors que déjà nous avions perdu tout espoir d’être père et mère, nous avons rencontré des personnes qui nous ont parlé du Père Pernet et nous avons recommencé à espérer. Nous avons fait plusieurs neuvaines, et avec tellement de foi qu’un jour nous avons reçu la joyeuse nouvelle : j’étais enceinte !
Ma grossesse s’est très bien passée, sans aucune complication et le 31 mars 2012 notre fille Julia est née.
Voilà ce que nous avons vécu avec le Père Pernet, il fut notre intercesseur auprès de Dieu."
Elisa
 
(2) De Gabriela et Roberto, le 29-07-2013.
"Depuis 13 ans, avec mon mari Roberto, nous désirions avoir un enfant et nous avons suivi des traitements sans aucun résultat. Au mois de mars 2012, j’ai reçu un fragment de l’habit du Père Etienne Pernet et j’ai commencé à le prier pour qu’il soit notre intercesseur auprès de Dieu. J’avais avec moi ce fragment de son habit chaque fois que je devais me rendre à un nouveau traitement.
Au mois de novembre, j’ai su que j’étais enceinte, ma foi en Dieu et ma confiance dans l’intercession du Père Pernet avaient pu déplacer les montagnes. Je rends grâce tous les jours pour ma petite fille qui va naître bientôt, elle va s’appeler "Sol" (soleil) car Dieu nous l’envoie pour qu’elle soit la lumière de notre vie.
Merci, Père Etienne Pernet, d’avoir soutenu et fortifié ma foi. Merci Seigneur pour ta bénédiction. Tout simplement ‘Merci’."
Gabriela
 
 
Secrétariat pour la cause de béatification du Père Etienne Pernet :
Sr Madeleine Rémond
archivespsa@hotmail.com

 

24/02/2014
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter