Cause de Béatification du Père Etienne Pernet - Flash d’info N°1

Message de la vice-postulatrice -------------------------------------------------------------------
La cause de béatification du Père Pernet a pris un nouvel élan depuis la nomination du Père Julio Navarro Roman a.a. comme postulateur, ce qui a entrainé la nomination d’une vice-postulatrice PSA.
L’étape précédant la béatification a été franchie lors de la promulgation par l’Eglise de l’Héroïcité des vertus du vénérable Etienne Pernet par décret du 14 mai 1983. Il y aura bientôt 30 ans… Pour faire le lien entre toutes celles et ceux, Petites Sœurs et laïcs, qui collaborent à cette cause, « le Pain de Chez Nous » publiera régulièrement une rubrique d’information sur ce qui se passe dans les différents pays pour :
  • Connaître et faire connaître la vie d’Etienne Pernet comme modèle de sainteté.
  • Imiter ses vertus chrétiennes et apostoliques afin de vivre chacun, sa vocation et sa mission.
  • Promouvoir la prière en vue d’obtenir des grâces par l’intercession du Père Pernet. (Ne pas hésiter à demander des images et reliques, au secrétariat général ou aux archives)
  • Recueillir les témoignages des personnes qui obtiennent des grâces.
  • Signaler les célébrations organisées à l’occasion d’un anniversaire : (exemple : 3 avril – 23 juillet – 15 Août…)
Nous n’avons peut-être pas besoin de reconnaissance officielle pour croire à la sainteté du Père Pernet et à l’actualité des signes de Dieu qui se révèlent à travers lui. Cependant, comme l’ont fait les générations précédentes il nous revient de transmettre son message, de le faire vivre auprès de celles et ceux auxquels nous sommes envoyées.
En faisant appel à votre collaboration dans ce travail de proposition et de collecte je vous invite à participer à la mission qui m’est confiée et je vous remercie d’avance de répondre à cette invitation.
 
Sœur Madeleine, Archiviste
Contact : secgenpsa@hotmail.com
 
 
Comment le Père Pernet parlait de la prière ---------------------------------------------------
« …si nous ne voulons pas que notre vie ne soit qu’un rêve,
mes enfants, il faut prier, c’est là qu’est la source de la vie…
Mais, où la puiserez-vous ? Par la prière, source de vie véritable,
je serai d’autant plus vivant que je boirai davantage à cette source…
Prière constante, comme celle de Notre Seigneur,
prière dans laquelle il contemple, adore son Père ;
prière dans laquelle il puise ses énergies 
pour manifester aux hommes la plénitude de la vie qui est en Lui,
en tant qu’Il est Dieu et homme »
Père Pernet 7 février 1892 [D0164]
 
Témoignage du Cardinal Richard Archevêque de Paris -----------------------------------
 Le 3 avril 1899 vers 5h du soir on annonça l’arrivée du Cardinal venu au chevet du Père Pernet pour prier avec lui et le bénir, à la fin de sa visite le Père lui dit : « Eminence bénissez la communauté, bénissez mes enfants avant de partir ».
 
S’adressant ensuite aux Petites Sœurs le Cardinal leur dit : « ce bon Père je l’ai en grande estime, c’est une vieille connaissance, une vieille amitié… elle date du commencement de votre œuvre, j’ai pour lui une grande estime et affection, il m’a toujours édifié dans mes relations avec lui, et tout à l’heure dans son abandon à la volonté du bon Dieu… Comme Dieu a béni votre bon Père il ne l’a pas retiré avant que son œuvre fut faite, elle l’est depuis que vous avez reçu l’approbation de Rome.
Si le bon Dieu veut que l’heure soit venue pour lui d’aller se reposer près de Lui, que sa volonté soit faite. Les saints sont bien plus puissants au ciel que sur la terre.
Oh comme il a aimé Notre Seigneur, comme il a travaillé pour Lui ! »
 
 
Rappel historique ---------------------------------------------------------------------------------------
 Dès 1901, Mère M. du St Sacrement a le souci de collecter les témoignages sur la vie du Père Pernet auprès de tous ceux qui l’ont connu, y compris les Evêques.
En 1909, le 14 mai, le Cardinal Vivès pose la question : « pourquoi n’introduisez-vous pas la cause de vos fondateurs, il faut agir pendant qu’il y a des témoins ».
 
Les démarches officielles se déroulent ensuite : 
 
- Enquête diocésaine à Paris
En 1923 le 24 novembre : Le Cardinal Louis-Ernest DUBOIS – archevêque de Paris, fait paraître dans la Semaine Religieuse une ordonnance prescrivant la recherche des écrits du Père Pernet.
 
- Procès à Rome
En 1924, le 5 février : Ouverture du procès Informatif, 60 témoins seront entendus jusqu’ au 8 mai 1925.
En 1928, le 23 juillet : Dépôt des écrits copiés et identifiés à la Sacrée Congrégation des rites à Rome.
En 1931, le 24 mars : Introduction de la cause.
En 1932, le 15 juin : Procès apostolique à Paris.
En 1933, le 31 juillet : Exhumation du corps du Père Pernet.
De 1943/46 : Procédure pour reconnaître l’ « héroïcité » des vertus.
En 1983, le 14 mai : Promulgation du décret sur l’héroïcité des vertus du Père Etienne Pernet (cf. introduction Règle de Vie).
 
 
Extraits du rapport de la Sacrée Congrégation pour la Cause des Saints – Parisien – Stephani Pernet (Rome, oct. 1975) -------------------------------------------------
« Pour revêtir le Christ et devenir l’humble serviteur de Dieu, il a fait disparaître le « vieux Pernet » en étant et en faisant ce qui plaît à Dieu…
Il a aussi été appelé à marcher dans la voie de pauvreté et d’humilité de telle sorte que les vertus chrétiennes ont fini par absorber tout son être…
Mais il ne lui a pas été donné d’agir ou de parler d’une façon extraordinaire. Il n’est pas un saint à miracles, visions et prodiges. Son exemple est d’un autre type, d’une autre facture… il s’est établi dans la pauvreté évangélique, « par amour de Jésus et pour l’avènement de son règne ». Sa vie s’est unifiée en un seul amour, un seul service. Dans la simplicité de son comportement, il est entré dans la voie de la charité jusqu’à l’héroïsme de la croix. Pauvreté et charité sont l’avers et le revers de cette figure burinée par l’épreuve et la confiance. 
La reconnaissance officielle de la sainteté d’Etienne Pernet contribuera à rendre gloire à Dieu pour l’action de sa grâce dans les cœurs. 
Cette louange a commencé dès sa mort et ses obsèques furent un hommage à la sainteté de sa vie, rendu par une foule où les plus nombreux étaient les pauvres qu’il avait tant aimés. 
Malgré les épreuves de la Cause, cette louange ne s’est jamais démentie jusqu’à ce jour ».
[Extraits n° 189 – 191]
 

Intentions confiées et grâces reçues ------------------------------------------------------------
Lyon, 2 juillet 2012
Bonjour, chère Madeleine,
Nous avions parlé au sujet d’Étienne Pernet et tu m’avais dit de t’écrire ce qui s’était passé à Lyon, à ce sujet. Voilà donc ceci :
Le 28 juin 2005 est né à la maternité un petit garçon, «  O ». Je m’en suis pas mal occupée car les grands-parents, du côté de la maman, Sylvie, étaient en Savoie, et au Kurdistan du côté de Léon, le papa (Kurde naturalisé français). 
Au moment de quitter la maternité, le bébé de 5 jours a pris 40° de fièvre, ce qui l’a fait hospitaliser de suite en urgence. Seuls les parents pouvaient aller près de lui. Trois semaines après j’ai été autorisée à entrer le voir (dûment désinfectée et vêtue de blanc de la tête aux pieds) : O. avait des tuyaux partout.
Je suis revenue au couvent en disant : «  O. va mourir, il va mourir !! ». Sr Monique, la Responsable du moment, a fait commencer une neuvaine au Père Pernet avec toute la communauté. Celle-ci finie, O. a commencé à aller mieux et le 10 août il était de retour chez lui.
Il avait eu une « méningite-colibacille », avec toute la tête prise par l’infection !! Par la suite on l’a ramené très souvent à l’hôpital pour suivre son évolution… Jusqu’au jour où on l’a photographié… car plusieurs autres bébés étaient morts de cette maladie et lui…avait été sauvé !!! 
Depuis, O. va très, très bien ; il vient d’avoir 7 ans, étudie parfaitement, il va passer en CE1, est expert en judo, ski, natation où il remporte toutes les médailles.
Voilà ce qu’a fait Etienne PERNET, d’après moi !
 
Soeur Anne-Marie, Petite Soeur de l’Assomption
25/02/2013
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter