Burkina Faso - Activités de vacances au secteur 24 de Bobo Dioulasso

Nous prenons la parole pour vous partager un peu une activité qui est née au Burkina en août 2012, juste un an après notre arrivée.

Toujours bousculées par les appels des enfants et des adolescents à « faire quelque chose ensemble », nous avons pensé à ce temps de vacances pendant lequel leurs parents partent travailler aux champs. Aussi notre préoccupation allait vers tous ces tout petits enfants qui sont à la découverte du monde dans les rues de notre quartier, qui ne partent pas à l’école avant 7 ans ou plus, par manque de moyens ou bien de sensibilisation de leurs parents par rapport à l’éducation scolaire.
Donc, la communauté PSA, bien épaulée par la communauté chrétienne, le directeur de l’école publique (à cette époque, 1 seule école dans notre secteur), les parents, mais surtout un bon groupe d’adolescents et des jeunes voisins qui ont pris en charge ce projet dès le commencement… comme un « trésor commun », une « école de la vie » se sont mis à la tâche.
 
Des expériences pareilles vécues dans nos pays d’origine, la formation à l’école maternelle de Kinshasa, la présence d’une laïque espagnole (Marga Luque) parmi nous, nous a encouragées. Mais gérer toute une foule d’enfants (les inscriptions ont été nombreuses) sans connaître la langue, les habitudes éducatives… tout un défi ! Les moniteurs ont toujours été là pour parler avec les parents, avec les enfants, pour nous aider à décider les activités, les horaires, l’organisation. Avec eux, les difficultés ont été surmontées dans un esprit de famille, de joie, conscientes de nos limites mais aussi de notre petite contribution à la vie de ces enfants et leurs familles. Les après-midis, nous avons offert aux moniteurs un temps de formation pour eux, de rencontre, un amusant atelier d’anglais…
 
La fête préparée par les enfants aux parents, avec très peu de moyens, dans des conditions difficiles… à été un temps d’émotion partagée, de découverte pour les uns et les autres… Une jeune maman nous disait : « Ah, nous sommes gâtées… nous, les femmes, nous ne sommes pas habituées à être invitées à nous assoir pendant une matinée pour jouir de nos enfants et avec eux… et même pour goûter des petites choses sans passer par la cuisine !!! »
 
Après tout un mois de fatigue, une prière d’action de grâce entre tous les moniteurs et monitrices (musulmans, catholiques et protestants) a clôturé une évaluation joyeuse et pleine de désirs pour le futur. Les activités de vacances au secteur 24 avaient démarré comme ça.
 
Aujourd’hui, la précarité continue par rapport aux moyens, à l’incertitude des participants, aux locaux à utiliser… mais beaucoup de choses se consolident en même temps. Et la préparation commence déjà en janvier pour permettre aux jeunes de bien se consacrer aux examens avant le mois d’août.
Un programme est dessiné petit à petit… et chaque année est une invitation continuelle à la créativité collective. Une certaine structure est mise en place.
 
Notre VISION partagée :
  • Au milieu des familles ouvrières et pauvres, nous voulons promouvoir ensemble des projets de développement qui les aident à améliorer leurs conditions de vie.
  • A travers une présence, des gestes de solidarité et de service aux familles, nous travaillons à y promouvoir la santé et la dignité des personnes, par des actions de soin, de travail socio-éducatif et familial, selon les différents contextes. Nous voulons permettre à ceux qui ne sont pas entendus de prendre leur place dans la société, et à tous de se reconnaître d’un peuple. (Cf. RV 9)
Notre MISSION partagée : 
 
Créer des «  maisons communes » : des lieux pour l’hospitalité et l’harmonie dans la diversité. Des milieux de vie où chacun est appelé par son nom, invité à la créativité et à prendre progressivement part à la construction du monde, dans un esprit de famille. 
 
Nos VALEURS partagées :
  • Tenir compte de la réalité de ce peuple : culture, langue…et de chaque ethnie.
  • Prendre pour référence le bien des plus pauvres.
  • Donner priorité à la valeur de la personne, à son droit à être respectée dans sa dignité.
  • Favoriser le travail collectif, en groupe.
  • Promouvoir les valeurs de justice, paix et respect de la Création.
 
Notre PROPOSITION : 
Nous avons dessiné un Programme de Vacances qui combine le soutien scolaire et les activités non formelles d’apprentissage, de loisirs et détente. Cette activité a lieu depuis 2012, pendant le mois d’août, mois de l’hivernage où les familles partent aux champs pour semer pendant la saison de pluies.
 
Objectif Général
Créer un lieu de rencontre, de convivialité et d’apprentissage pour des enfants de 4 à 12 ans et des adolescents et des jeunes, pendant 4 semaines du mois d’août. 
 
Objectif spécifiques :
  • Apprendre dans une ambiance de joie, de respect et d’entraide
  • Permettre aux familles, qui continuent leurs activités pendant les vacances scolaires, d’avoir un lieu sécurisant et éducatif pour leurs enfants.
Axes d’action :  
  • Soutien scolaire
  • Sport coopératif
  • Expression corporelle : danse, théâtre, conte, jeux
  • Expression manuelle : dessiner, modeler, tisser, décorer, faire du jardinage
  • Expression audio-visuelle : chants et cinéma
  • Connaissance du milieu : sorties
  • Communication Vial : connaitre le code de la route à leur niveau.
  • Célébration : Organisation d’une fête finale avec les familles.
Nous ne voulons pas une activité massive pour ne pas perdre l’attention personnelle à chaque enfant. Mais la demande est de plus en plus grande, c’est pourquoi depuis l’année passée nous avons élargi l’équipe de moniteurs et le temps de formation.
Nous ne prendrons pas un nombre supérieur à 200 enfants de 4 à 12 ans, avec une priorité pour ceux qui n’ont pas encore été scolarisés ou bien ont des difficultés à l’école. Ils sont divisés en groupes par âge et selon leur niveau d’apprentissage.
 
Depuis 2012, chaque année on développe un thème autour duquel toutes les activités sont programmées… Chaque année un hymne est composé et appris par les enfants, chaque année un slogan à dessiner, chaque année des contenus à passer par les activités d’apprentissage formel et non formel.
Année 2012 : "Bâtisseurs de la planète"
Thème déployé en 4 semaines pour aborder la problématique de l’eau, la terre, l’air et le feu.
 
Année 2013 : "Les enfants, nous sommes là ! "
Les droits et les devoirs des enfants à la maison, à l’école et à la ville.
 
Année 2014 : "La communication est un monde !!!"
Les moyens de commu¬nication anciens et modernes nous ont permis de construire pendant un mois un vrai village de la communication (la poste, le téléphone, la salle d’informatique, les journaux, mais aussi apprendre à interpréter les messages du tam-tam selon les sons, l’usage de la fumée…)
 
 
 
Les moniteurs parlent…
 
« Au nom de tous les enfants qui ont participé aux activités du mois d’août 2014, ainsi que tous les moniteurs, monitrices, sans oublier les Petites Sœurs de l`Assomption qui sont la racine et le berceau de cette union d’ethnies et de religions différentes, je veux remercier toutes les personnes et groupes qui nous ont aidés à rendre possible cette dernière édition.
 
Une troisième expérience d’échange, de partage et d’apprentissage avec les plus petits (175 enfants) et les plus jeunes (33 moniteurs) du quartier, c`est encore un autre univers plein d’émotions et de découvertes. 
 
Pendant tout le mois d’août, nous œuvrions sur le renforcement de la langue française, le sport, la danse, le théâtre et la fabrication de certains objets autour desquels un thème était choisi – pour cette année, la communication (« La communication, c’est un monde ») – afin d`aider les enfants à mieux connaitre leur passé et comprendre le présent. »
 
Pour l’année 2015 le thème de la famille a été proposé… La « boîte à idées » est ouverte…. C’est une bonne manière de vous inviter à participer aux activités de vacances au Burkina Faso, depuis là où vous êtes. MERCI.
 
Communauté de Bobo-Dioulasso

 

22/04/2015
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter