Assemblée des 150 ans de la Congrégation des Petites Sœurs de l’Assomption Taboão da Serra-SP, du 21 au 23 août 2015

L’Assemblée a été marquée par des rencontres qui se sont déroulées de façon intense et quasi ininterrompue. Soulignons l’accueil que nous avons reçu de la part des familles de Toboão et des Petites Soeurs… Grâce aux tours de table que nous avons effectués, nous comprenons que, malgré la diversité des groupes, nous faisons partie d’une famille unique, l’Assomption. Le défi, il me semble, est de continuer à nous identifier constamment les uns aux autres…

Taboão da Serra\São Paulo
« Le monde entier vous est ouvert » (Père Pernet)
 
Nous avons commencé la rencontre avec une « Danse de São Paulo », conduite par Sr Dirce Pontes. Après la danse, nous sommes entrés dans une dynamique intitulée « nous sommes des étoiles » ; sur une musique de fond, nous avancions dans la pénombre en imaginant des étoiles dans le ciel, à la suite de quoi des « étoiles » tombaient sur toutes les personnes, portant le nom des participants : chacun a été convié à ramasser une des étoiles et à trouver la personne qui portait ce nom. Ce fut un temps pour faire ou refaire connaissance, avec beaucoup d’embrassades et de sourires, de gestes qui nourrissent le corps et le cœur. Puis nous avons été invité(e)s à nous souvenir de la dernière assemblée de laïcs/ques qui a eu lieu au carnaval de 2013 à Minas Gerais, afin de rappeler que ce moment de rencontre est le fruit de la réflexion effectuée à cette occasion. On en a profité pour remercier les groupes de Minas qui se sont occupés de préparer le matériel pour la réflexion sur la célébration des 150 ans de fondation de la Congrégation.
 
Pour mieux nous situer dans la rencontre, Cida França nous a aidés avec la prière, en faisant ressortir les étapes importantes dans l’évolution de la Congrégation tout au long de ses 150 années d’existence, et nous avons conclu ce temps avec le chant de Jérémie « Avant que tu sois formé dans le sein de ta mère ». Ensuite, nous avons accueilli Sr. Regina Cavalcante, de la Congrégation des Religieuses de l’Assomption, pour une réflexion sur la thématique : « La familles Assomption – 150 ans de la Congrégation des Petites Sœurs de l’Assomption ». Elle nous a aidés à nous remémorer le contexte historique des débuts de la famille de l’Assomption, retraçant brièvement les causes et les conséquences de la révolution française, et ce qui a découlé de cette réalité. La Famille de l’Assomption est ainsi née pour essayer de donner une réponse aux cris des pauvres qui vivaient sous l’héritage négatif de la révolution. Sr. Regina a rappelé les dates de fondation de chaque Congrégation de la Famille de l’Assomption […]. Elle a souligné la relation d’entraide de la part des fondateurs et des fondatrices. Et, dans la joie de la rencontre, nous avons conclu la première partie de notre rencontre. 
 
[…] Le deuxième jour, João Luiz, ami de l’Assomption vivant à São Paulo, a fait un apport autour de la thématique « Réponse au Charisme du Père Pernet dans la Vie » ; João Luiz avait pour référence la vie partagée avec les Petites Sœurs de l’Assomption, l’approfondissement des écrits de la Congrégation, dont le livre intitulé « A la recherche d’un désir ». Il a mis en relief l’attention que cette réponse donne aux pauvres, aux petits, aux sans voix dans la société, il a aussi fait une réflexion sur ce que serait le petit et le pauvre d’aujourd’hui, et que pour répondre il est fondamental que ce charisme soit l’amour, car ce n’est qu’avec cette base d’amour que la Gloire de Dieu se manifeste. 
 
Après les travaux de la matinée, nous avons été conduits à la salle de la communauté São José pour un repas qui avait été préparé par une équipe de la paroisse. Puis Cida França a fait la lecture d’une correspondance de la communauté de Fernandópolis, où les sœurs étaient dans les années 60. Ensuite la parole a été donnée à Victor Andrés, colombien, qui fait partie de l’équipe internationale de laïcs de l’Assomption et qui est également responsable des groupes sur le territoire latino-américain. Il a fait part de son expérience internationale des groupes amis de l’Assomption, et il a abordé les formes de participation et d’appartenance de ces laïcs, à savoir : les sympathisants, les collaborateurs, les associés et les fraternités. Il a aussi parlé de son expérience en tant que laïc qui a accepté la condition d’associé de la Congrégation, il nous a montré la formule d’engagement fait publiquement dans la liturgie de sa communauté locale. Il a cité les éléments qui, pour les laïcs, constituent l’esprit de famille, selon ce qui a été recueilli dans les groupes et organisé par la commission internationale des laïcs : l’engagement avec les pauvres, une dimension interne et externe, la réciprocité dans les relations, l’attention mutuelle, lutter contre les difficultés.
 
Nous avons eu ensuite un temps pour savoir où en étaient les groupes du Brésil et pour poser des questions. Puis nous avons commencé le programme de la table ronde, coordonnée par Cida França. Dans cet espace de dialogue, nous avons eu la participation d’Helio Eledercio Inforsato, reflétant le Charisme du Père Pernet et la Spiritualité vécue par la Congrégation des Petites Soeurs ; Solange, a partagé sur la Mission et l’actualité ; Jaqueline sur la thématique du Travail Pastoral Vocationnel ; Clemilton sur le Travail avec les Centres Sociaux, réseau et mission des Amis de l’Assomption et Sr Hildete sur les aspects de Justice, Paix et Intégrité de la Création.
 
Le soir nous avons fait un tour de table avec Claudio, qui a partagé sur son chemin avec les Petites Sœurs de l’Assomption […]. Clemilton, au nom des amis de l’Assomption, a offert aux petites sœurs une peinture réalisée par Eriberto Chagas
Le dimanche matin, pour conclure les travaux de l’assemblée, nous étions divisés en groupes par régions : São Paulo, Minas Gerais et Nordeste, afin de faire une évaluation et des suggestions pour la suite, pour les assemblées de laïcs et les travaux à réaliser.
…] 
A la fin de la journée nous avons célébré l’Eucharistie des 150 ans de fondation de la Congrégation des Petites Sœurs de l’Assomption.
 
28/09/2015
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter