Antoinette Fage, Etienne Pernet : une rencontre décisive

En mai 1864, Antoinette Fage rencontre Etienne Pernet.
Un an après, le Père lui confie son projet de fonder une nouvelle famille religieuse. Cet appel inattendu est d’abord repoussé. Puis elle accepte et quitte tout pour Jésus Christ. Elle a 40 ans..
En juillet 1865 elle réunit la première communauté des Petites Sœurs de l’Assomption. Au service des malades, des familles ouvrières et pauvres, elles veulent : "Procurer la Gloire de Dieu par le Salut des pauvres et des petits."
 
 "Quand le voile de la charité touche le visage des pauvres, le visage de Jésus s’y grave pour l’éternité."
Marie de Jésus 

Le 7 avril 1870 elles s’installent au 57, rue Violet. Mère Marie de Jésus déploie ses qualités de cœur, d’intelligence et d’organisation dans les difficultés de toute sorte. Sa foi la rend forte dans les épreuves.
 
  "Jésus, montrez moi des pauvres et je courrai vers eux d’un cœur vraiment fraternel. Vous aiderez Seigneur ma bonne volonté, Vous suppléerez à mon inexpérience, vous m’apprendrez à être : respectueuse, délicate, discrète envers leur malheur." Marie de Jésus 

Pendant près de 20 ans, les Fondateurs ont travaillé ensemble. Au moment de la mort de Mère Marie de Jésus, le 18 septembre 1883, le Père Pernet lui dira en présence de la communauté : "Nous n’avons eu qu’un même esprit et un même cœur."
La mission qu’a reçue Marie de Jésus, c’est de permettre au Charisme d’Etienne Pernet de s’incarner et de fructifier dans la vie des premières sœurs et des communautés, c’est d’être la "mère de cette petite œuvre que j’aime plus que ma vie", écrira-t-elle en 1873.
 " La pauvreté ne me fait pas peur. Je ne crains pas que la Providence nous fasse défaut." Marie de Jésus 
 
 

31/03/2011
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter