150 ans de mission...

Lettre du Conseil général pour lancer l’année du 150e anniversaire de la Congrégation des Petites Soeurs de l’Assomption

Nous souhaitons, que cette année 2015 soit un temps où nous retournions ensemble à la source pour approfondir notre vie spirituelle et renforcer notre engagement de vie au jour le jour.
 
Nous voici en cette année de célébration du 150ème anniversaire de la Fondation de la Congrégation. Et nous sommes heureuses que les Andas, dans la dynamique de leurs 60 ans de fondation (1954) s’associent également à ce temps de prière, réflexion et célébration. 
 
Malgré les vicissitudes des premières années, Etienne Pernet et Antoinette Fage, dans la réalisation de cette « petite œuvre », s’en remettaient avec confiance à la volonté de Dieu. Et depuis 150 ans plusieurs milliers de Petites Sœurs ont répondu au souffle de l’Esprit à travers le Charisme particulier de la Congrégation.
Il est bon de rendre grâce pour cette force de l’Esprit toujours agissante.
 
Nous souhaitons, que cette année 2015 soit un temps où nous retournions ensemble à la source pour approfondir notre vie spirituelle et renforcer notre engagement de vie au jour le jour.
 
Dans la pensée du Père Pernet la Petite Sœur ne pouvait vivre sa vie consacrée que dans une vie unifiée au Christ. La fécondité apostolique naît de l’union de l’apôtre au Christ : 
«  Je ne cesse de vous dire de regarder notre Seigneur,
de vous identifier à votre modèle… » (7-06-1888)
 
Et cette autre expression forte : 
 
« Ne croyez pas que cela se soit fait après coup,
non, vous êtes nées de cette pensée
que vous devez être des apôtres avant tout. » (13-11-1890)
 
C’est avec ce « trésor précieux » que nous pouvons faire de cette année un chemin de foi, de fraternité et de renouvellement en comptant les unes sur les autres pour avancer.
 
Pour cela nous suivrons “un parcours spirituel” que l’équipe de préparation du 150ème a élaboré. Il est simple dans sa démarche, profond, si nous nous laissons toucher par le contenu. Il peut nous fortifier personnellement et toutes ensembles dans la réponse à réactualiser chaque jour.
Nous vivrons cet approfondissement avec les Andas, les Fraternités et toutes les personnes à qui nous l’offrirons. Ceci est de notre responsabilité personnelle et communautaire.
 
Le deuxième temps voudrait, à un moment du parcours, nous inviter à trouver quel acte, quel geste, quel choix apostolique nous pourrions susciter par rapport à nos insertions et à nos engagements, et attitudes pour collaborer davantage à plus de justice et de paix dans nos sociétés aujourd’hui, à la couleur du Charisme.
 
Le troisième temps de cette année sera, la Célébration de cet évènement, au moment de l’Assemblée de Congrégation en juin 2015.
Mais comme nous vous y invitions déjà, cette célébration est à manifester dans vos lieux de vie. A cette occasion il nous semble important d’être attentives à partager notre joie, à faire connaître notre vocation et les différentes formes d’engagements comme laïcs, aux jeunes et moins jeunes autour de nous.
Dieu donne à profusion. N’hésitons pas, nous aussi à offrir à profusion. Le semeur sème et Dieu fait pousser la graine.
 
Etienne Pernet, en bon Assomptionniste, nous voulait filles de l’Eglise, et notre Pape aujourd’hui nous appelle à être de cette Eglise pour le monde :
« L’Eglise “en sortie” est une Eglise aux portes ouvertes (§ 46).
« L’Eglise est appelée à être toujours la maison ouverte du Père… » (§ 47)
« Sortons, sortons pour ouvrir à tous la vie de Jésus… Je préfère une Eglise accidentée, blessée et sale pour être sortie sur les chemins, plutôt qu’une Eglise malade de son enfermement… Si quelque chose doit saintement nous préoccuper et inquiéter notre conscience, c’est que tant de nos frères (et sœurs) vivent sans la force, la lumière et la consolation de l’amitié de Jésus-Christ, sans une communauté de foi qui les accueille, sans un horizon de sens et de vie… » (§ 49 La Joie de l’Evangile Pape François 2013)
 
Avec cette exhortation du Pape François, marchons sans crainte. Sachons nous émerveiller de ce que Dieu a fait et fait pour nous depuis la réponse humble et forte d’Etienne Pernet et d’Antoinette Fage. Oui, le Seigneur fait des merveilles, sachons le découvrir et le dire autour de nous.
 
Très fraternellement.
Le Conseil général
 

Lire aussi le Dossier complet du 150e anniversaire de la Congrégation

19/02/2015
Enregistrer au format PDF Imprimer l'article envoyer l'article par mail envoyer par mail
> Tous les articles remonter Remonter